Travail d’écriture: Toutes les femmes qui sont en moi. 1/20

Travail d’écriture, que trouverez vous dans cette rubrique ? Parfois certains ouvrages de spiritualité ou de psychologie proposent des travaux d’écriture a effectuer tout du long ou parfois après une lecture j’éprouve simplement moi meme le besoin de travailler dessus. C’est donc le résultat de ces élucubrations plumesques que vous trouverez ici. xD

Pour ouvrir le bal de la série d’articles que vous retrouverez dans cette catégorie, j’ai choisie les divers textes que j’ai écris autour du livre  » Toutes les femmes qui sont en moi  » de Dominique Christina. Je ne vais pas vous cacher que j’ai fais ça a ma sauce, en effet si elle propose bien un travail d’écriture a chaque chapitre, l’exercice n’avait pas vraiment la forme que j’ai choisie de lui donner ! Dans le livre c’est assez aléatoire, écrire un poème, une lettre, une histoire etc Vous verrez que mon optique est quelque peu différente et reste constante tout du long. Etant donné que le livre est composé de 20 Archétypes, y’en a pour un moment alors espérons que ça vous plaira .. Sinon la porte c’est par la bas. :p Mais avant de vous partager mes gribouilleries, commençons avec un résumé du livre.

 » Une nouvelle version des archétypes féminins : 20 archétypes actuels reconnus et réinventés par D. Christina. Autant de visages de femmes dans lesquels elle propose de se reconnaître pour s’autoriser à être soi.  »

Pour le coup c’est super bref, ils se sont pas foulés, mais l’essentiel est dit ! Brièvement mon petit avis sur le livre ( Peut etre qu’un plus complet débarquera plus tard sur le blog ! ), ce fut une lecture agréable. Je ne fut pas toujours d’accord avec elle, d’ailleurs mon approche des archétypes différent régulièrement de la sienne, mais il n’en reste pas moins que c’est un bon ouvrage. Il permet de s’ouvrir a son soi profond, a certaines part de nous que l’on aime parfois faire taire. Un livre que je recommande donc.

Bref trêves de blabla, voila donc mon travail d’écriture autour de l’archétype 1:  » La femme de l’ombre.  » ( A noter que j’ai écris tout ces textes durant l’été et que depuis j’ai eu l’occasion de travailler sur divers parts de moi meme, aujourd’hui les réécrirais je probablement différemment. Voila pourquoi c’est toujours intéressant a conserver et a relire plus tard ! ) Bonne lecture si vous avez eut le courage de rester jusque la. :p

« Je suis la, blottie, dans l’ombre, bien a l’abri des regards. C’est tantôt oppressant, parfois suffocant, mais toujours tellement rassurant. Cet endroit la ou nul ne peut me voir, j’y déverse mes sourires et mes larmes et il est s’y facile de s’y cacher que je n’y crains rien, nul jugements pas meme le mien. Je suis la femme de l’ombre, la femme silencieuse, la femme mystérieuse, la mère de mes propres secrets, l’enfant de mes propres blessures. Prête a jaillir de mon trou pour éclairer mes propres ténèbres et pourtant encore tellement craintive de le faire. Pour sortir il faut passer la porte, elle n’est pas fermée .. ou peut etre que si, si tel est le cas alors je suis celle qui en a la clé. Mais il y’a son gardien, sa voie est douce, familière et je lui ai fais confiance toute ma vie, car il est celui qui a toujours été la, me portant dans les meilleurs comme dans les pires moments. Il est ce qui me permet d’être et en meme temps il est celui qui m’empêche d’être. Le sauveur et le bourreau. L’allié et l’ennemi. L’ombre et la lumière. Le champ des possibles et le désert des limites. Il n’a de nom que celui que nous lui attribuons tous: Mental. Il n’en reste pas moins réel, sans réelle personnalité et pourtant si tangible, si puissant. Fauteur de troubles ou trouveurs de solutions, j’ai a la fois envie de le chasser et de le réconforter. Est-il ma création ou suis-je la sienne ? Si il est la mienne alors pourquoi a t’il tant d’emprise sur moi ? Et si je suis la sienne alors pourquoi suis je un jour tout ce qu’il a espéré et le lendemain sa plus grande déception ? Qui de lui ou de moi a le plus d’attentes envers l’autre ? Est il moi ? Suis je lui ? Ou ne sommes nous que deux entités coincées ensembles dans la danse de l’ombre et de la lumière, l’un et l’autre tour a tour bourreau de l’autre. « 

A bientôt sur LuminaDark: Entre ombres & lumières.

Publicité

Un commentaire sur “Travail d’écriture: Toutes les femmes qui sont en moi. 1/20

  1. Coucou mademoiselle !

    Je suis déjà fan de cette rubrique. 🙂 J’aime beaucoup l’idée derrière ces exercices. Il me tarde de découvrir les 20 archétypes ainsi que les textes que tu as rédigés autour d’eux. Et puis, vu que tu as travaillé sur diverses parties, ça doit être intéressant pour toi de faire un petit comparatif avec ta façon de percevoir et retranscrire les choses il y a quelques mois et maintenant. ^^ Il faut toujours conserver ses écrits. 🙂 Personnellement, j’avoue que le thème ne me parle pas sous cette forme. Je m’y serais plus retrouvée via un « toutes les personnes qui sont en moi », par exemple. ^^ Ce premier texte est déjà très touchant. On y perçoit une pléiade d’émotions, de réflexions et les questions que tu t’y poses méritent que l’on prenne le temps d’y réfléchir. Très bonne entrée en matière, pas forcément des plus faciles vu le type de l’archétype. 🙂

    Gros bisous

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s