Avis livresques: « La voie de la déesse guerrière » de Amara Heatherash.

Avis livresques, que trouverez vous dans cette catégorie ? Ici je vous parlerais des divers livres que je peux, ou que j’ai pue, lire au niveau spirituel, ésotérisme, parfois psychologie etc. Je ne vous parlerais que des ouvrages qui m’ont plu ou aider car je ne vois pas l’intérêt de véhiculer de la négativité envers le travail d’une autre personne.

Aujourd’hui, c’est un avis un peu en demie teinte que je vais vous proposée. Bien entendu le bon dominera sans quoi je n’en n’aurais pas parler sur le blog, néanmoins une part de moi reste déçue a cause des points noirs ou devrais-je dire du point noir. Néanmoins, pour etre objective, il est fort probable que ce « défaut » m’ayant dérangé moi plaira a plus d’une .. Bref, je vais vous parlée du livre « La voie de la déesse guerrière » de Amara Heatherash et je vous propose tout de suite d’en découvrir la couverture et le résumé.

 » Retrouver sa déesse intérieure. On le sait, les femmes jonglent avec un grand nombre de tâches. Entre leur travail, leur partenaire, leurs enfants et leurs amies, elles sont plus occupées que jamais, ce qui les amène souvent à faire passer les besoins des autres avant les leurs. Et quand elles sont submergées et accablées de fatigue, nombreuses sont celles qui deviennent leurs pires critiques. C’est là qu’intervient la quête de la guerrière intérieure. « 

Ce livre n’est pas mon premier traitant du thème du féminin sacré, ou de manière plus général du développement de la femme. Je dois en avoir 5/6 a mon actif désormais, celui ci n’est pas bien différent des autres, il reprends des ficelles « traditionnelles » en ce domaine. La structure est agréable, présenter sous la forme de 10 leçons. Au rendez vous des conseils, des exemples, des petits exercices, des explications. En soi, il est un bon outil de travail a toutes celles qui voudraient se pencher sur ce sujet. A noter qu’il n’utilise pas des archétypes, comme beaucoup d’ouvrages de ce type, mais plutôt des notions psychologiques.

La plume de l’auteur est agréable, fluide, authentique. Elle se livre volontiers sur son propre parcours, agrémentant son livre de divers anecdotes issues de sa propre expérience. Ce n’est pas le livre le plus fouillé ni le plus fourni que j’ai lue sur le féminin sacré mais il s’en sort de façon tout a fait honorable. Et la vous me direz, « pourquoi un avis en demie teinte alors ? » Disons que l’approche de l’auteure en matière de sexualité, point de vue partager par pas mal « d’amatrices » du féminin sacré de ce que j’ai pue constater, ne passe pas du tout avec moi.

Elle est ce que je qualifierais de plutôt libérale ? Ouverte ? Disons que selon ses mots, que l’on est un ou 100 amants n’a pas la moindre importance, qu’il faut exploiter sa sexualité et que les partenaires d’un soir ne sont pas dures a trouver a notre époque .. Outch, aie, outch !!! Pour beaucoup, je serais qualifiée de frigide, de coincer, ou autres adjectifs tout aussi adorables, mais pour moi c’est juste un grand non. Le féminin sacré se targue de rappeler a la femme que son corps est un temple, alors a cela je répondrais que oui il est le plus sacré de tous et que n’en déplaise a certaines l’on ne fait pas entrer le premier venu dans un temple sacré. :p

Alors a me lire l’on pourrait penser, je vous l’accorde, que c’est la un thème prédominant du livre et par soucis d’honnêteté je tiens a clarifier que pas du tout. Il y’a un chapitre en particulier qui en traite et ensuite il y’a quelques rares mentions au fil des pages. Rien d’insurmontable me direz vous ? J’en conviendrais si ce n’est que pour moi ce fut la petite goutte de trop dans un ouvrage qui, bien qu’appréciable, n’avait pour moi rien de transcendant. De plus, c’est la le genre de choses qui a vite fait de me faire tourner les talons d’ordinaire, donc prenez pour gage de qualité que je l’ai malgré tout terminé.

Voila voila, un avis pas complètement neutre, mais un avis peut-il jamais vraiment l’être vu qu’il est porteur de nos propres filtres et valeurs ? J’espère néanmoins que la lecture vous aura été appréciable et puis je vous invite a vous faire votre propre avis. Sur ce, je vous dis a bientôt sur LuminaDark: Entre ombres et lumières.

Publicité

Un commentaire sur “Avis livresques: « La voie de la déesse guerrière » de Amara Heatherash.

  1. Coucou mademoiselle,

    De par son thème, c’était déjà foutu pour moi (tu comprendras mieux si tu lis ma réponse à l’un de tes commentaires sur un autre avis. ^^), mais j’apprécie toujours autant que tu respectes le travail fourni et que la demi-teinte n’altère pas les bons points et ton avis sur l’ouvrage. ^^ Pour le point noir, j’ai un peu sauté au plafond en voyant « Un ou cent amants »… Déjà que lorsqu’on aborde la sexualité, ça ne m’inspire que l’ennui, si en prime c’est ce discours-là que je croise, le livre va prendre son envol via la première fenêtre croisée. ^^ Je vais donc passer mon chemin pour deux raisons majeures mais je te remercie d’avoir partagé ton avis avec honnêteté. 😉

    Gros bisous

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s