Travail d’écriture: Toutes les femmes qui sont en moi. 14/20

Travail d’écriture, que trouverez vous dans cette rubrique ? Parfois certains ouvrages de spiritualité ou de psychologie proposent des travaux d’écriture a effectuer tout du long ou parfois après une lecture j’éprouve simplement moi meme le besoin de travailler dessus. C’est donc le résultat de ces élucubrations plumesques que vous trouverez ici. xD

Nous poursuivons notre cheminement au travers de mon travail d’écriture autour du livre  » Toutes les femmes qui sont en moi  » de Dominique Christina. Si ce n’est pas encore fait, je vous invite a lire le premier article autour de ce thème afin d’en apprendre plus sur cet ouvrage mais aussi la façon donc je me suis appropriée le travail d’écriture que j’ai fais autour de chaque archétype. Aujourd’hui abordons  » La femme qui mendie. » Certains archétypes furent plus difficiles que d’autres et il faut etre honnête celle la m’a donnée du fil a retordre ! lol

Ps: Il est ici question de mendier de l’attention, de la protection, de l’amour .. Non de l’argent, un toit etc Je ne désire pas que mes propos soient mal interprétés. 🙂

 » Ah femme qui mendie, toi et moi ne sommes guère familières ! En effet, a la fois a tord et a raison, je ne suis guère de celles qui demandent de l’aide ou clament avoir quelconque besoin. Ce que je veux, quand j’en admets le besoin, je me le donne a moi meme, sans quémandation ni permission ! J’admets, je suis, je fais. Point de héros en armure pour moi, je suis celle qui chevauche le cheval blanc pour aller libérer le prince, des crocs d’une créature ténébreuse et déchaînée. Nul ne me secours, si ce n’est moi et encore faut-il que je me concède en avoir besoin, chose rare ! Je prends la vie comme elle vient, je tombe puis je me redresse sans y penser. Je fais ce qui doit etre fait et il est vrai que souvent je m’oublis dans le processus, mais le travail a été fait et j’en viens a la reconnaissance de mes besoins .. Pourtant je ne suis toujours pas cette femme qui mendie ni a autrui ni a elle meme. Il y’a les besoins, il y’a les envies .. Je fais le tri ! Quand besoin réel il y’a alors je le saisie et le fais mien, mais pas question de mendier, je ne suis pas faite de ce bois .. Ah femme qui mendie, je le crains, c’est avec pitié que je t’observe. Je te plains et mon cœur est lourd pour toi. Toujours dans l’attente d’un protecteur, a guetter l’apparition de ton sauveur, tu ne sais que mendier en toute situation .. Tu incarnes le souvenir d’un temps pourtant révolue, qui a travers toi s’autorise a perdurer .. Mais moi, je ne serais pas un de ses vaisseaux .. Je ne le permettrais pas ! Jamais !!! « 

A bientôt sur LuminaDark: Entre ombres et lumières.

Publicité

Un commentaire sur “Travail d’écriture: Toutes les femmes qui sont en moi. 14/20

  1. Coucou mademoiselle,

    Très joli texte ! J’avoue avoir beaucoup aimé la partie où tu mentionnes un travail qui t’a permis de moins t’oublier dans le processus. Tu sais que ça me fait plaisir. ^^ Savoir faire la distinction entre les besoins et les envies est important. 🙂 On se rapproche peu à peu de la fin et c’est vraiment intéressant de voir tes différentes approches en fonction des archétypes. Merci d’en avoir pris le temps et d’avoir partagé le tout ici. 😉

    Gros bisous

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s