La mort, ce si grand professeur.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, ou plutôt le mort du sujet ( Bouh plaisanterie de mauvais gout. xD ), je vous souhaite a tous de joyeuses célébrations de Samhain/Halloween/Fête de la Toussaint selon vos croyances, pratiques ou préférences. Dans le fond nous célébrerons tous la meme chose, mais simplement d’un point de vue différent, c’est la toute la richesse du monde.

Venons en aux faits, la mort, cette « chose » si terrifiante qui s’avère pourtant etre un si grand professeur. Pensez y: Si vous pouvez comprendre que vous n’êtes pas votre corps, la mort elle vous en fera la démonstration. Si quelqu’un peut vous rappeler l’insignifiance des choses auxquelles vous vous accrochez, la mort elle vous en privera en un clin d’œil. Si l’on peut apprendre que nous sommes tous égaux, la mort nous le prouve, car face a elle nous sommes tous pareils. Attendrez vous que la mort vienne vous apprendre durement ses leçons ou les mettrez vous en pratique de votre vivant ?

L’on dit que le sage vit chaque jour comme si il était son dernier. Il est conscient que la mort peut frapper n’importe quand. Si il vous été accordé une dernière journée avant de mourir qu’en feriez vous ? Cette réponse devrait déterminée la façon dont vous vivrez chaque journée de votre vie. Soucis et tracas ne reveteront plus de la meme importance. Colère, jalousie, rancœur n’auront plus de place en vous. Vous n’aurez plus de temps a perdre avec cela. Les faux semblants n’auront plus de place en vous et autour de vous.

Vous désirerez juste profiter de chaque chose, chaque personne, chaque seconde. Demandez vous: Et si cette étreinte était la dernière ? Et si ce lever de soleil était le dernier ? Et si c’était la la dernière fois ou je puisse dire a mes proches que je les aime ? Si la mort était a vos portes, que changeriez vous a votre vie ?

Quand la mort vient l’on voudrait tous un dernier jour, quel comble vu que rien que l’année passée elle nous a donnée 52 semaines faites de 7 journées chacune. Pourquoi seulement vouloir faire mieux a la fin et non tout le long du chemin ? Nous sommes constamment prés de la mort, cela n’a rien de morbide, c’est un enseignement précieux. Peut etre le plus précieux de tous. Il faut vivre chaque instant comme si nous nous apprêtions a pousser notre dernier soupir car un jour sans crier gare, demain ou dans 20 ans, ce sera le cas. Emporterez vous des regrets dans la mort ? « Ah si j’avais su. » Mais nous savons et il ne tient qu’a nous de partir en paix en célébrant chaque jour avec la conscience qu’il pourrait bien etre notre dernier.

Alors vivez le ainsi, comme si c’était le cadeau que la mort vous offre avant votre départ. N’ayez pas peur de la mort. Laissez la etre votre professeur. Laissez la vous enseigner a profiter pleinement de la vie. Pas demain, pas quand vous aurez moins de soucis, pas quand vous aurez plus de temps. Non aujourd’hui, car aujourd’hui pourrait bien etre tout ce qui vous reste. Pour ma part, je m’en vais de ce pas profiter de cet incroyable cadeau que m’offre la vie, cette journée, et je vous dis a bientôt sur LuminaDark: Entre ombres et lumières.

Publicité

Un commentaire sur “La mort, ce si grand professeur.

  1. Coucou mademoiselle,

    Je dois aimer les plaisanteries de mauvais goût (quelle surprise aussi. lol) alors parce que j’ai ri. xD En dehors de ta mise en condition (:D), j’aime beaucoup ton premier paragraphe. 🙂 De mon côté, les célébrations ont été très bonnes mais tu le sais déjà. ^^

    Tous égaux devant la mort. Quelque chose que de nombreuses personnes ont tendance à oublier de leur vivant. C’est assez dommage même si un juste rappel des choses finit par remettre tout le monde sur un pied d’égalité qui ne fait pas de mal. C’est peut-être même le seul instant où les distinctions/barrières/classes etc n’ont plus lieu d’être (même si ça ne devrait déjà pas être aussi marqué du vivant mais c’est une autre histoire qui ne risque pas de prendre fin de sitôt).

    En tout cas, tu poses les bases d’une réflexion intéressante. C’est une bonne question, et dans le meilleur des cas, il faudrait pouvoir y réagir de la même façon, comme si c’était effectivement la dernière journée. Autant dire que beaucoup éviteraient de perdre des heures dans les transports ou dans quelque chose qui les use plus que ne les porte. ^^ Ca remettrait beaucoup de choix en perspective.

    Pour ma part, point de regret, probablement un grand soulagement. 😉 Et en attendant, on poursuit la route jusqu’au virage suivant. ^^

    Merci pour ce bel article plein de vérités et cette excellente conclusion qui porte un beau message. 🙂

    Gros bisous

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s