Débuter en spiritualité (1): Les questions a se poser.

Bonjour a tout les courageux qui vont me lire. 😀 Il n’est pas aisé pour tout le monde que de se lancer sur un chemin spirituel ou de s’engager dans une pratique ésotérique, c’est pourquoi m’est venue l’idée de cet article. Je pense qu’avant de se lancer dans la spiritualité, qui est la quête de toute une vie voir de plusieurs, il est important de prendre le temps de se poser un certain nombre de questions. Cela vous permettra de savoir exactement vers quoi vous diriger, comment le faire et dans quel but ? Se lancer a l’aveugle est souvent le synonyme de motivations brèves, qui ne suffiront pas a combler un manque de préparation et amenant le sentiment de ne pas avoir sa place, de ne pas savoir quoi faire etc

Question 1: Qu’est ce que pour vous la spiritualité ou une pratique spirituelle ?

Je pense qu’il est essentiel avant de se lancer dans la spiritualité, ou les pratique y étant liées, d’en connaitre votre propre vision. Pour certains faire du yoga, de la méditation, brûler de l’encens, c’est de la spiritualité. Pour d’autres faire des rituels, célébrer les solstices etc, c’est de la spiritualité. Pour moi la spiritualité est un engagement quotidien, une quête perpétuelle, qui demande du temps, de la volonté, de la dévotion, et une pratique régulière. A mon sens il est important de ne pas « amalgamer » spiritualité et pratiques spirituelles/ésotériques. L’on peut avoir ce genre de pratique sans etre dans un développement spirituel, tout comme l’on peut etre dans un développement spirituel sans avoir ce genre de pratique.

Question 2: Quelles sont vos motivations ?

D’où vous vient cette envie de vous diriger vers la spiritualité ou vers telle ou telle pratique ? Un appel de votre ame ? Une envie soudaine ? Un intérêt de longue date ? L’engouement actuel ? L’envie de faire partie de quelque chose ? Des motivations lucratives ? Aucun jugement dans ces questions, mais je pense qu’il est essentiel d’y répondre avec honnêteté afin de savoir si c’est un chemin que vous voulez emprunter pour les bonnes raisons ou si il y’a matière a réfléxion.

Question 3: Quel est votre but ?

L’illumination ? L’éveil ? La connaissance ? Vous relier au divin ? Améliorer votre vie ? Transcender votre etre ? Les réponses a cette question sont multiples et chacune a sa légitimité. A vous de trouver celle qui est la votre, d’ailleurs elles peuvent êtres multiples et évolutives, mais c’est une bonne chose de s’engager avec un objectif. Cela nourrira votre motivation dans les moments plus difficiles.

Question 4: Dans quelle mesure êtes vous prêt a vous dévouer a votre spiritualité/pratique ?

Que vous désiriez cheminé vers une quête spirituelle ou une pratique ésotérique, il vous faut comprendre ce que cela implique. A quel point souhaitez vous vous y engager ? Cela va demander du travail sur vous, sur votre environnement. Cela va engager des recherches, de la préparation, une constance. De plus oubliez les lumières et les paillettes, c’est loin d’être facile tout les jours. Y’a des moments ou ce sera carrément les montagnes russes, y êtes vous véritablement prêt(te)s ?

Question 5: Quelles sont vos croyances, vos valeurs, vos peurs ?

Cela peut paraître sans grand intérêt, mais dans vos débuts c’est ce qui déterminera votre chemin, votre pratique, vos affinités etc Je pense donc essentiel de déterminer ce en quoi vous croyez au commencement, quelles sont vos valeurs tant personnelles que celle que vous destinerez a votre pratique. Quand a vos peurs, elles seront un pilier dans votre développement spirituel et un possible « ennemi » a vaincre dans toutes pratique ésotériques. Il est temps de vous connaitre !

Question 6: Etes vous ouvert ou plutôt dogmatique ?

Concernant vos croyances justement, les jugez vous figer dans le marbre comme étant la seule vérité ? Un chemin dogmatique donc. Ou êtes vous ouvert a leur évolution, a leur enrichissement, conscient que la vérité est multiple et non unique ? Ces réponses détermineront des possibles voies que vous pourrez emprunter au commencement afin de vous dirigez vers une pratique qui vous corresponde.

Question 7: De quel temps disposez vous pour votre pratique spirituelle ?

La encore c’est un point important qu’il est utile de poser. Un chemin spirituel, ou une pratique ésotérique constante, demande de l’investissement personnel et donc du temps. Il ne s’agit pas de se pencher sur un oracle une fois de temps en temps, de lire quelques citations inspirantes ou de faire une séance de yoga une fois par mois .. Ou alors s’il vous plait ne qualifiez pas ça de « spiritualité », car a mon sens c’est un peu léger hein, mais cela reste avis personnel bien sur. 😉

Question 8: A quelle genre de pratique avez vous envie de vous initiez ?

L’on pourrait penser que c’était la question a se poser avant toutes les autres, mais je pense que ce serait une erreur. Avant de savoir vers quoi vous tourner, il vous faut connaitre vos motivations, vos croyances, vos disponibilités etc chaque pratique demandant un engagement différent, un temps consacré plus ou moins long etc Munie des réponses précédentes vous pouvez dont les mettre en adéquation avec vos aspirations pour telle ou telle pratique et voir si c’est compatible. 🙂

Question 9: Quels seront vos soutiens, vos alliés, vos ressources, tant dans votre spiritualité que dans votre pratique ?

Trop souvent négliger, c’est la pourtant une base essentielle a tout cheminement spirituel ou pratique ésotérique. Certes ma pratique c’est du 100% fait maison, mais il n’empêche qu’elle repose sur des bases solides, sur des heures de recherches, sur une compilation de connaissances issues de multiples domaines: Spiritualité, psychologie, ésotérisme, histoire, magie, religion, philosophie, écologie etc Alors sur quoi vont reposer vos fondations ? Sur quoi allez vous vous appuyez pour créer votre cheminement ? Pour évoluer ? Pour expérimenter ? Quels sont vos domaines de prédilections ? Vos « modèles » ? Vos sources ?

Question 10: De quels « outils » allez vous avoir besoin ?

Une fois toutes ces questions posées, l’on peut passer a quelque chose d’un peu plus concret mais sans toutefois encore véritablement se lancer. Les outils. Selon le chemin ou la pratique que vous envisagez, ils pourront êtres plus ou moins nombreux, voir inexistants ou fait maison dans certains cas. Qu’importe, pas besoin de vous ruinez et par pitié ne vous laissez par influencer par les réseaux sociaux. Ne laissez pas les autres vous créer des besoins. Créer vous une pratique qui vous ressemble jusque dans vos outils. Guère besoin de 10 000 pierres, de 150 oracles, d’un chaudron et j’en passe. Ecrivez vos envies, comparez les a vos réels besoins, faites le tri. Bien sur vous pouvez vous faire plaisir, mais n’achetez pas des choses juste par ce que ça a l’air de « coutume » mais qu’a part prendre la poussière vous n’en aurez pas l’utilité. Ce n’est pas une critique ou un dogme, voyez y juste un conseil, il est vite facile de se faire attraper par la surconsommation.

Voila voila, c’est ici que je vais conclure cet article. Je suis désolée pour sa taille assez conséquente, j’ai essayée de ne pas trop m’étaler mais je ne voulait pas non plus vous proposer quelque chose de bâcler en quelques lignes. Ce n’est la qu’un prémisse, j’ai en effet quelques autres idées d’articles autour de ce thème: « Poser les bases de sa spiritualité/pratique », « Se lancer », « Apprendre/expérimenter. » En attendant si vous avez des questions n’hésitez pas, les commentaires sont la pour ça. A bientôt sur LuminaDark: Entre ombres et lumières.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s