L’espace sacré.

Bonjour tout le monde, aujourd’hui je viens vers vous avec un sujet un peu « particulier »: La notion de temple, d’espace sacré, de cercle, qu’importe le nom que chacun lui donne cela reste ce lieu, cet endroit, qui nous « fait » passé du « profane » au « sacré ». Bien qu’en soi je pense qu’il soit « nécessaire », du moins dans une certaine mesure, il n’a pas pour moi obligation d’être un endroit/lieu spécifique, c’est l’intention que vous y mettrez, la pratique que vous y ferez, qui le rendra sacré. J’irais plus loin en disant que votre espace sacré peut tout aussi bien etre a l’extérieur de vous comme a l’intérieur de vous. Après tout notre corps n’est-il pas de base un temple sacré vu qu’il abrite notre essence spirituelle ?

Pour ma part, j’ai une pièce ou je pratique mes rituels, mes « connexions », mes tirages, ma gratitude… Elle est a mon image, a l’image de mes croyances, de mes expériences, en cela et de par ce que j’y pratique, elle est sacrée. Elle revêt d’une ambiance particulière et dés que j’y entre elle me permet de passer d’un « monde  » a l’autre, du « profane » au « sacré », du « matériel » au « spirituel ». Néanmoins je peux recevoir mes « connexions » ailleurs, il m’arrive de pratiquer ma gratitude en dehors et ce régulièrement, je fais mes études dans mon bureau et non dans cette pièce, pareil pour l’écriture de mes rituels etc Donc en soi je n’en ai pas la « nécessité », mais etre dans ce lieu particulier, dans cet espace que j’ai consacrée et sacralisée, cela m’apporte un bien etre, des sensations énergétiques et émotionnelles que je n’éprouve pas ailleurs. (Du moins pas sans devoir, d’une certaine façon, m’y « connecter » au préalable !)

Donc bien que ce ne soit pas une obligation dans la spiritualité et divers pratiques y étant lier, je pense néanmoins que pour les rituels ou pour les « initiations », cela se doit d’être pratiquer dans un lieu (Meme un petit endroit, chez vous ou en pleine nature) qui soit consacré a cet effet et que vous ayez vous meme, ou une autre personne, sacralisé a cet effet. Vous ne pouvez pas juste vous levez un matin en décidant d’ouvrir un livre, que vous venez d’acheter, et pratiquer un rituel, pour la première fois de votre vie, au milieu de votre cuisine et avec les ingrédients qui vous tombent sous la main. En tout cas pas dans ma vision des choses. La spiritualité revêt a mes yeux d’un caractère sacré et a cet effet, bien qu’elle soit en soi permanente, sa pratique doit elle meme revêtir d’un caractère sacré pour les initiations, les rituels etc Préparer un lieu a cet effet le rendra sacré.

Une fois encore, comme dit précédemment, pas besoin de temple, ou de pièce, qu’il lui soit dédié. Chacun fait selon ses possibilités, ses moyens, votre espace sacré pouvant meme etre intérieur a vous. L’important c’est l’intention de sacralité que vous y mettrez. A mon sens, il est important de comprendre et de ressentir les passages entre « monde profane » et « monde sacré ». C’est un moyen de ressentir l’essence de notre spiritualité, de notre nature véritable, de notre pratique, et cela permet aussi de rester ancrer en dehors de cet espace.

N’hésitez pas a me dire en commentaire ce que représente pour vous l’espace sacré. Le jugez vous nécessaire ? Indispensable, voir obligatoire ? Quelles genre de pratique lui dédiez vous ? Les initiations doivent-elles forcément s’y effectuer ? Le voyez vous intérieur ou extérieur a vous ? Séparez vous la notion de « profane » et de « sacré » ? Bref, je veux tout savoir. 😀 Merci de partager en commentaire avec bienveillance et dans le respect de chacun. A bientôt sur LuminaDark, entre ombres et lumières.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s