Mon rapport aux divinités.

Coucou tout le monde, nouvel article autour des divinités. Aujourd’hui je vais vous parler du « rapport » que j’entretiens avec elles, ma façon de l’entretenir etc. C’est un sujet qui fait pas mal débat, chacun voulant imposer sa vision de la chose et sa façon de faire, hors comme je l’ai dis dans nombres d’autres articles, ce sont des expériences différentes pour chacun et cela devrait donc etre appréhender de façon purement individuelle. Bref, parenthèse close, passons au vif du sujet.

Pour que vous compreniez ma façon de faire les choses, je me dois d’abord de vous expliquer quelques petites choses barbantes quand a ma propre expérience. Tout d’abord, j’ai toujours été attirée par le divin, dés toute jeune. Je n’avais alors accès, culturellement, qu’au christianisme. Je m’y suis intéressée mais je ne suis jamais devenue pratiquante, étant trop en désaccord sur de nombreux points. J’en suis restée a une croyance personnelle en dieu et en Jésus avec une foi présente tout au long des années malgré un esprit des plus rationnels et terre a terre. Quand le monde spirituel s’est « pencher » sur mon cas et que de fait j’ai commencée a pratiquer, j’étais catégorique, je ne voulais pas entrer dans un « travail » avec les divinités. Les offrandes, la vénération, c’était pas ma conception du divin.

C’était sans compter sur le fait que ce seraient elles qui viendraient a moi, j’ai doutée, j’ai lutée .. Elles furent d’une patience incroyable et au final, elles ont gagnées. xD Il n’empêche que ce n’est pas moi qui ait fait appel a elles, je ne leur ai jamais rien demandée et je continue a ne rien leur demander. Elles m’offrent des enseignements, en retour elles ont ma gratitude, mon affection, je pris pour les remercier etc mais il n’est pas question pour moi de les vénérer ou de leur faire des offrandes. Pourquoi ? Imaginez qu’un ami vienne vous apporter son aide, vous trouveriez normal qu’il attende un paiement en retour ? En tout cas moi quand j’aide les gens, je n’attends rien en retour et c’est ainsi que je vois également les divinités.

Pour ce qui est de la vénération, je ne place pas les divinités au dessus d’aucune autre forme de vie. Elles sont a un niveau plus élevées que le notre, elles ont une sagesse et des connaissances bien supérieures, et en cela je les respecte énormément, mais je ne les vois pas comme toute puissantes, infaillibles, et plus important encore je ne les crains pas. Je vous invite, pour une meilleure compréhension, a lire mes articles précédents autour des divinités. (Notions de croyances, de masques etc.) Maintenant j’imagine qu’il est sans doute naturel pour une personne faisant appel d’elle meme aux divinités, en demandant leurs aides, de penser qu’il lui faut avancer un paiement, une offrande, pour satisfaire la divinité, genre un échange de service quoi. Après tout, c’est l’image véhiculée actuellement.

Etant donné qu’a la base je n’ai rien demandée et que je suis du genre a adresser des prières pour les autres, de meme pour les rituels, plutôt que pour moi meme, je ne suis pas dans cette optique et tout fonctionne très bien. J’ai eu maintes fois preuve de leurs présences, en dehors de leurs enseignements, et elles ont toute ma gratitude. Je suis prêtresse certes, mais pas a l’ancienne, pas selon des critères établis par d’autres. Puis que sait on vraiment des véritables pratiques des prêtres et prêtresses de jadis ? Quelques déductions ça et la et d’avantage sur les cultes « publics » que sur les pratiques personnelles et individuelles.

Tout ça pour dire qu’il n’y’a pas une seule, ni meme une « bonne », façon de « travailler » avec les divinités, de le remercier etc. C’est quelque chose d’intime, de personnel. Suivez simplement votre cœur, votre intuition, et le reste suivra. Je pense aussi que la notion de ne rien attendre d’une divinité, de ne par aller vers elle pour obtenir quelque chose d’elle est une bien meilleure façon de démarrer une relation, ce ne sont pas des outils, des objets, visant a réaliser vos petites volontés. N’oubliez pas le respect et considérer leurs propres volontés avant de penser a vos propres besoins. Je ne saurais dire si c’est par ce que je n’ai jamais rien attendue d’elles qu’elles sont venues et restées auprès de moi, mais en tout cas entre nous point besoin de vénération, d’offrandes, et bien que j’aille été parfois en désaccord avec elles (Oui, j’ose, le sacrilège), jamais je n’ai eut a les craindre. Ce n’est tout simplement pas dans mes croyances, pas dans ma façon de les percevoir .. Je ne vais pas m’étalée, mes autres articles sur le sujet le faisant bien assez.

Voila ce que je désirais vous partager aujourd’hui, c’est un peu brouillon peut etre mais ce qu’il faut retenir c’est que votre rapport aux divinités, votre façon de « travailler » avec elles, de les remercier, de recevoir leurs enseignements, ou meme de leur vouer un culte, ne regarde que vous. Ne laissez personne vous faire douter de votre pratique, de vos méthodes, de vos croyances, de vos façons d’être. La seule manière d’être légitime, c’est d’être fidèle a qui vous êtes véritablement. Si vous avez des questions n’hésitez pas, les commentaires sont la pour ça, mais bien sur dans le respect et l’acceptation des croyances de chacun.

A bientôt sur LuminaDark: Entre Ombres et lumières.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s