Avis livresque: « La voie du paganisme. » de John Beckett.

Avis livresques, que trouverez vous dans cette catégorie ? Ici je vous parlerais des divers livres que je peux, ou que j’ai pue, lire au niveau spirituel, ésotérisme, parfois psychologie etc. Je ne vous parlerais que des ouvrages qui m’ont plu ou aider car je ne vois pas l’intérêt de véhiculer de la négativité envers le travail d’une autre personne.

Bonjour tout le monde, me voila de retour pour un nouvel avis livresque. Aujourd’hui, place au livre « La voie du paganisme » de John Beckett, mais avant toutes choses, un petit tour par la couverture et le résumé du livre que vous trouverez ci dessous.

« Le paganisme est une façon de voir le monde et la place que vous y occupez. Il implique de revoir les présupposés enseignés par la société traditionnelle et de renforcer votre relation avec les dieux, la nature, l’univers, les gens qui vous entourent, mais aussi vous-même. Cet ouvrage vous donne des conseils pratiques pour respecter vos valeurs et vivre une vie païenne authentique au sein de la culture occidentale traditionnelle. Découvrez des conseils pour établir ou approfondir une pratique régulière. Explorez comment votre spiritualité peut vous aider à gérer les difficultés inévitables de la vie. Apprenez les bases du leadership et découvrez les autres étapes à franchir au fur et à mesure que vous gagnez en expérience et que vous passez à des pratiques plus avancées. Ce livre vous propose de nombreuses méditations et des rituels pour vous aider à intégrer de nouveaux concepts et vous guider sur un chemin de vie riche de sens. »

Bon, bon autant vous prévenir cet avis ne s’annonce pas simple a écrire. Ce livre a du bon, du très bon, mais de mon coté nous sommes bien loin de l’envolée de cœurs que vous pourrez croisez sur les réseaux sociaux concernant cet ouvrage. J’ai certes adorée de nombreuses choses, mais il y’a aussi eut de grands moments ou je me suis retenue de faire valser ce livre. (D’accord, j exagère … a peine. xD)

Commençons par les points négatifs, nous en serons ainsi débarrassés. Ne fuyez pas trop vite, comme dit précédemment il y’a aussi du très bon et puis n’oublions pas que ceci est mon avis tout a fait subjectif dépendamment de mes propres filtres, valeurs et croyances. 😉 L’auteur est un ancien chrétien protestant fondamentaliste et cela se ressent quand meme dans la structure de l’ouvrage mais aussi dans sa vision de la religion, de comment elle doit etre pratiquée etc L’on ne renie jamais véritablement qui l’on a été, il y’a toujours des restes.

Du coup par moment j’ai été un peu trop déranger, par le coté carré, structuré, organisé, qu’il voudrait donné a la spiritualité, au paganisme, au polythéisme etc De mon coté mes croyances sont de toutes manières bien trop complexes pour pouvoir se ranger dans polythéisme, panthéisme, monothéisme etc Quand bien meme je le voudrais, ce qui n’est pas le cas, ma spiritualité personnelle ne pourrait entrée dans aucune case pas meme celles ou moi meme j’essaie de la mettre ! xD Ensuite il tambourine un peu trop sur le fait que ses méthodes sont les bonnes: Offrandes, peur des dieux, une certaine forme de reconstructionisme etc Ceci ne faisant absolument pas partie de mes propres pratiques, cela a forcément trouvé dificilement quelconque raisonnance en moi.

Avant d’en finir par le dernier GROS point noir, je tiens aussi a noter une petite forme de condescendance, en fin d’ouvrage, qui m’a beaucoup déçue. Il se permet de juger ceux qui vivent des expériences avec des dieux d’amour, de lumière etc Visiblement c’est un peu trop maternelle pour lui a ce qu’il dit, avec moi ça ne passe pas, il faut respecté l’expérience de chacun, l’on attire a nous ce qui nous correspond et personnellement si j’attirais a moi des divinités qui me font peur, je me poserais des questions .. Bref ! Pour en conclure avec le négatif, passons au point qui fait que la Vegan en moi a dut se rappeler a de nombreuses reprises que le livre avait de très bons points pour ne pas abandonner sa lecture !

Il parle a plusieurs occasions du fait qu’il faut protéger la terre, travailler a l’amélioration de l’environnement etc Tout ça c’est très bien et j’adhère forcément, par contre dans le genre contradictoire: « Il ne faut pas se sentir coupable de manger de la viande .. il faut manger en conscience .. Il faut remercier les animaux pour leurs sacrifices … Les plantes aussi sont des êtres vivants. » Agrrrr, respirons un bon coup ! C’est vrai pourquoi se sentir coupable de tuer des milliards d’animaux pour le seul plaisir gustatif de l’humanité (Après leur avoir fait vivre une misérable et courte de vie de souffrance qui plus est.), mangeons en conscience de tout les massacres proférés au nom de notre gourmandise. Ensuite rappelons qu’un sacrifice doit etre consentie, d’ou le coup de sacrifier des animaux c’est moyen car je doute qu’ils aient donnés leurs autorisations avant ! Et enfin, ce bon vieux cri de la carotte, oui les végétaux sont également une forme de vie sauf qu’ils n’ont pas de système nerveux et ne ressentent pas la souffrance a contrario des animaux. De plus si vous voulez sauvé des végétaux, mangez des végétaux car vous en consommerez toujours largement moins que ce consomment les animaux d’élevage destinés a finir dans vos assiettes ! Bref, bref c’est dit, passons au positif.

Malgré ces « quelques » désagréments de lecture, il faut dire ce qui est ce livre offre également un très bon contenu. Tout d’abord la plume de l’auteur est fluide et très accessible. Cela a beau etre un universitaire, il a beau abordé des sujets qui pourraient vite devenir complexes, il s’en tient a un langage simple permettant a tous de s’y retrouver facilement. L’ouvrage est très complet, pas loin de 350 pages, autant dire qu’il ratisse large et bien son sujet. De plus l’on sent l’expérience de nombreuses années derrière lui et bien que pas toujours d’accord avec ses propos, c’est toujours agréable d’avoir accès a ce genre de partage !

Si vous débuter dans la spiritualité, plus particulièrement dans les sphères « païennes », « polythéistes » etc ce livre est a ne pas négliger, il trouvera aisément bonne place dans vos bibliothèques et vous offrira des bases solides. Attention a vous rappelez néanmoins qu’il s’agit la d’un point de vue et non d’une vérité, veillez a trouver les vôtres par vos propres expériences. L’ouvrage se divise en 4 parties, après un avant propos et une introduction et se clôturant par un épilogue et une bibliographie. (Tristement pourvus que d’ouvrages en Anglais.)

Dans les 4 parties de l’ouvrage, l’auteur aborde énormément de choses: La nature, les dieux, les ancêtres, le matérialisme, la foi, la peur, l’éthique, la magie, les pratiques de groupe, l’initiation, la prêtrise et bien d’autres choses encore ! Un livre enrichissant donc, mais a condition de savoir y faire le tri. Choisissez y ce qui fait sens pour vous et mettez de coté le reste. Je vais m’arrêter sur ce dernier conseil, j’espère que vous aurez survécu a cet article bien trop long, j’ai essayée de faire au plus court mais il y’avait beaucoup a dire. Si vous avez lu ce livre, n’hésitez pas a partager vos avis en commentaires et en attendant moi je vous dis a bientôt sur Luminadark: Entre ombres et lumières.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s