Avis Livresque: « Le grand livre des superstitions. » de Edouard Brasey et Stéphanie Brasey.

Avis livresques, que trouverez vous dans cette catégorie ? Ici je vous parlerais des divers livres que je peux, ou que j’ai pue, lire au niveau spirituel, ésotérisme, parfois psychologie etc. Je ne vous parlerais que des ouvrages qui m’ont plu ou aider car je ne vois pas l’intérêt de véhiculer de la négativité envers le travail d’une autre personne.

Coucou tout le monde, programme du jour un nouvel avis livresque. Aujourd’hui je vous propose de découvrir l’ouvrage « Le grand livres des superstitions. » de Edouard Brasey et Stéphanie Brasey. Mais comme toujours, commençons d’abord par un petit tour par la couverture et le résumé du livre.

« Pourquoi le Vendredi 13, passer sous une échelle ou encore renverser du sel sont synonymes de malheur ? Pourquoi le fait de toucher du bois ou ramasser un trèfle à quatre portent bonheur ? Découvrez les origines de toutes les superstitions dans cet ouvrage signé par le duo spécialiste de l’étrange, Stéphanie et Edouard Brasey. L’origine des superstitions se trouve dans les mythologies anciennes, les textes sacrés et religieux qui véhiculent un certain nombre de rituels mais aussi les traditions populaires (fêtes votives, légendes, contes). Deux catégories de superstitions se dégagent : La première relève du mystère, ce qui implique le plus souvent une interprétation symbolique. La deuxième est liée à un fait divers ou à une anecdote qui a donné naissance à une superstition qui se pratique toujours alors qu’on en a oublié la cause. Les personnes superstitieuses la respectent sans en connaître le sens ; elles entrent ainsi dans le mystère. Au bout d’un certain temps, l’origine de cette superstition est oubliée et ne plus place qu’à la croyance elle-même. Ainsi du vendredi 13. Le côté néfaste associé à cette date vient à la fois de la Cène où Jésus et ses 12 apôtres ont été trahis par Judas et de l’arrestation des Templiers qui a eu lieu le vendredi 13 octobre 1307. Illustré de gravures anciennes, « La bible des superstitions » vous amènera au-delà des frontières du réel et comblera la curiosité des amateurs de surnaturel. La réalité est ailleurs, elle est souvent plus compliquée qu’il n’y paraît. Plongez au cœur du mystère et découvrez les secrets de nos croyances les plus anciennes. »

Edouard Brasey a écrit nombres de livres sur l’occulte, le merveilleux, l’ésotérisme etc. Ses ouvrages sont toujours soignés et j’en aime tant le contenu que l’esthétisme. Pour ce dernier point, celui ci est le plus simple a ce niveau. En effet peu d’images ou de travail de mise en page, un livre assez simple en noir et blanc.

Il se découpe en une introduction suivie de 12 chapitres. L’auteur ratisse large et nous offre un panel de superstitions larges et varié: Mois et fêtes du calendrier, religions, sorcellerie et autre monde, corps et vêtements, de la cuisine au jardin, les objets, le bestiaire, le ciel et la terre, la mer et les marins, les métaux et pierres précieuses, songes et mensonges et enfin les jeux. Certains des sujets sont traités de façon sommaire, tandis que d’autres le sont plus en profondeur.

Dans tout les cas, cela reste pour moi un livre de mise en bouche, une première approche, et non un ouvrage de type universitaire ou les moindres détails sont fouillés, expliqués etc. Cela en fait donc un ouvrage accessible a tous, dont la lecture est a la fois fluide et divertissante. A noter que la bibliographie est bien fournie et pourvu uniquement d’ouvrages en Français un plaisir a la fois rare et appréciable, de quoi creuser d’avantage vos recherches si vous voulez dépassé la couche « superficielle » des superstitions et il y’a fort a faire croyez moi !

Un livre que je recommande donc aux amoureux du travail de l’auteur, au curieux qui s’intéressent a l’origine des superstitions, mais peut etre un peu moins a ceux qui n’en sont plus a leurs débuts dans le domaine. Si vous avez lu ce livre, n’hésitez pas a partager vos avis dans les commentaires et en attendant moi je vous dis a bientôt sur LuminaDark: Entre ombres et lumières.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s