Avis livresque: « La grande voie vers l’éveil. » Lodjong.

Avis livresques, que trouverez vous dans cette catégorie ? Ici je vous parlerais des divers livres que je peux, ou que j’ai pue, lire au niveau spirituel, ésotérisme, parfois psychologie etc. Je ne vous parlerais que des ouvrages qui m’ont plu ou aider car je ne vois pas l’intérêt de véhiculer de la négativité envers le travail d’une autre personne.

Coucou tout le monde, nous voila de retour pour un nouvel avis livresque. Programme du jour, le livre « La grande voie vers l’éveil. », mais tout d’abord je vous propose, comme toujours, d’en découvrir la couverture et le résumé.

« Cette sélection de textes représentatifs de l’entrainement bouddhiste de l’esprit met à notre portée un sujet commun à toutes les traditions bouddhistes : le développement et le parachèvement de l’éveil du cœur. À la fois touchants et riches en informations, ces textes nous aident à comprendre les fondements du bouddhisme et nous montrent comment les pratiquants bouddhistes développent la compassion et la sagesse depuis des siècles. Après les instructions du Bouddha Śākyamuni lui-même, le texte central de cet ouvrage est un commentaire de Jamgön Kongtrül Lodrö Thayé, La Grande Voie vers l’Eveil, qui explique tous les éléments essentiels de l’entrainement de l’esprit. C’est son titre qui a été repris pour ce recueil. Les autres textes sont, entre autres, ceux d’Atīśa, le père de l’entrainement de l’esprit tibétain, Serlingpa, Machik Labdrön, Langri Thangpa, Thogmé Zangpo ainsi qu’un maitre contemporain, Lama Gendune Rinpoché. Quelques biographies exemplaires nous donnent à voir ce que peut être la bodhicitta vécue et en actes. Des notes et un glossaire complet fournissent au lecteur des explications détaillées. »

Comme beaucoup, je connaissais le Bouddhisme de par les jolis citations et principes qui se véhiculent jusqu’en occident, mais cela n’en restait pas moins une connaissance très vague. Grace a ce livre, j’ai pue en apprendre d’avantage sur la doctrine et le mode de penser de ses adeptes, j’ai été de découvertes en découvertes ! Mais ne brûlons pas les étapes et commençons par la structure du livre. Par le biais de leurs textes principaux, l’on étudie l’entrainement qu’ils pratiquent, leur façon de voir le monde et l’éveil etc Cela se regroupe dans les 4 premières parties de l’ouvrage, il en contient 5 et la dernière est consacrée aux biographies des grands maîtres. L’on termine avec les appendices, qui elles sont composées des sources, du glossaire et de l’index, ces deux derniers sont forts complets.

Pour une meilleure compréhension des textes, je ne saurais trop vous conseiller d’ailleurs de commencer par la lecture du glossaire ! Le livre pouvant s’avérer complexe de par ses nombreux mots, références, spécifiques au bouddhisme. Passons au contenu maintenant, comme je l’ai mentionnée plus haut, ce fut source de nombres de découvertes et d’étonnement. Je me doutais de la beauté de leur philosophie, l’altruisme, l’abnégation de soi etc, néanmoins et la aussi comme je m’y attendais, cette religion porte les mêmes « travers » que les autres (Ceci étant mon propre point de vue tout a fait subjective et sans vouloir manquer de respect a qui que ce soit. »): Une vérité, un dogme établi, une demande de docilité, de quasi vénération envers le « maître » etc Tout ça c’est juste pas possible pour moi.

Je savais bien entendu que le bouddhisme prône le non « ego », le détachement du soi etc, mais j’avoue que je ne m’attendais pas a ce qu’ils travaillent en faites a son annihilation totale. Pour moi l’éveil n’est pas la perte de soi mais la découverte de notre moi authentique, leur pratique est totalement contraire et j’avoue que psychologiquement je me demande ce que ça donne ?! En outre c’est la première fois que je croise une religion ou il est estimé qu’il faut aider les divinités, guides etc a trouver le vrai éveil. Dans le Bouddhisme, ils les considèrent comme éveillés certes mais non libérés car encore attaché a une existence, a une personnalité. Désolée les gars, pour le coup je serais team divinités et guides, l’aspiration a la grande vacuité, ce que d’autres appelleraient le grand tout, ce n’est pas pour moi. xD

Il n’empêche que bien que je ne partage pas leur doctrine, leur philosophie dé vie, leur abnégation, force le respect. Ils n’aspirent au bonheur que pour les autres et non pour eux meme, ils se le refusent meme tant que tout les êtres ne peuvent l’avoir (Jamais donc ?!) C’est un combat de chaque instant qu’ils ont l’air de mener, comme souvent beaucoup pensent que l’éveil doit se faire par la souffrance .. Point de vue que je ne partage pas du tout. J’aimerais faire remarquer également (et c’est le cas pour toutes les grandes religions.) que les textes n’ont pas étés écrits directement par son auteur, dans le cas de Bouddha il a fallut 500 ans avant que la tradition orale ne devienne écrite .. Autant dire que des adaptations, des interprétations et des modifications il y’a du y’en avoir pas mal !

Une bonne lecture donc pour tout ceux s’intéressant de prés ou de loin au Bouddhisme, que ce soit a but spirituel, a titre d’enrichissement personnel, ou pour en acquérir une meilleure compréhension. Le vocabulaire parfois « complexe » trouve toutes ses réponses dans le glossaire, donc en soit la lecture reste accessible a tous. Si vous avez lu cet ouvrage, n’hésitez pas a partager votre avis dans les commentaires. A bientôt sur LuminaDark: Entre ombres et lumières.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s