Avis livresque: « La Fin du monde – Enquête sur l’origine du mythe. » de Christine Dumas-Reungoat.

Avis livresques, que trouverez vous dans cette catégorie ? Ici je vous parlerais des divers livres que je peux, ou que j’ai pue, lire au niveau spirituel, ésotérisme, parfois psychologie etc. Je ne vous parlerais que des ouvrages qui m’ont plu ou aider car je ne vois pas l’intérêt de véhiculer de la négativité envers le travail d’une autre personne.

Coucou tout le monde, nous voila de retour pour un nouvel avis livresque.Programme du jour le livre « La Fin du monde – Enquête sur l’origine du mythe. » de Christine Dumas-Reungoat., mais d’abord et comme toujours un petit tour par la couverture et le résumé du livre que vous trouverez ci dessous.

« L’éclipse du 11 août 1999 a eu lieu… et la Terre tourne toujours. Une terrible tempête a ravagé la France et une grande partie de l’Europe pour l’avènement de l’an 2000. La destruction des Twin Towers de Manhattan le 11 septembre 2001, même si elle résulte du terrorisme, a, elle aussi, quelque chose de cataclysmique. Douloureuse fin et douloureux début de siècles ! Le grand intérêt, mêlé d’inquiétude, que suscite ce changement de millénaire, n’est pas neuf : voici plus de 2000 ans que des générations attendent la fin du monde, ou, à défaut, quelques prodromes incontestables de son imminence. Depuis fort longtemps déjà, des hommes, tous dignes de confiance, ont élaboré de savants calculs afin de déterminer la date de cet événement inouï, mais l’unanimité n’est pas de mise dans ce domaine, et l’humanité a franchi les siècles, les uns après les autres, millénaire après millénaire, sans que se vérifient les prédictions, sans que s’écroule l’univers… D’où vient donc ce mythe tenace, car c’en est un, selon lequel l’univers doit un jour disparaître, succombant à un fléau d’une ampleur extraordinaire ? C’est pour répondre à cette question que Christine Dumas-Reungoat a mené avec science et passion l’enquête qui fait la matière de ce livre et qui conduira le lecteur des anciens Mésopotamiens à la Bible en passant par Hésiode et l’Avesta. »

Un très bon ouvrage que voila pour tout ceux désirant connaitre l’origine du mythe de la fin du monde. L’auteure nous y explique et démontre avec brio que, contrairement aux idées reçues, ce mythe est bien antérieur aux récits de la bible, tant celui du déluge que celui « prophétique » de l’apocalypse. L’occasion également de découvrir les différences entre les mythes de la fin d’UN monde et ceux de la fin DU monde, ces derniers ayant faits leurs apparitions avec le monothéisme.

La plume de l’auteure, étant de style universitaire, est parfois un peu chargée mais cela n’ôte rien a la qualité de l’ouvrage : Fouillé, complet, il va au fond des choses. Parfois cela pourrait paraître un peu redondant a certains, du fait qu’elle analyse les mythes un a un et de ce fait certaines observations reviennent a de nombreuses reprises, pour ma part j’ai trouvée ça passionnant ! A noter également la présence de vocabulaire parfois un peu complexe, de par les divers textes anciens abordés ou sujets traités, et meme quelques mots anciens non traduits.

J’hésiterais a le conseiller a des débutants, d’autant plus qu’il fait référence a beaucoup d’auteurs et d’autres ouvrages propres a tout ce qui touche aux mythes, a l’histoire etc et un novice risquerait bien de s’y perdre si il ne connait pas au moins les lignes directrices de leurs travaux. Après avec de la motivation et un bon moteur de recherches, je dis pourquoi pas ? D’autant que de nombreuses notes sont la pour aiguiller les lecteurs/lectrices. A ce propos il me semple important de préciser que les dites notes se trouvent en fin de chapitre, pas super pour le confort de lecture mais toujours plus pratique qu’en fin d’ouvrage me direz vous !

La bibliographie, qui elle se trouve bien a la fin, est dense et permettra a ceux qui le souhaitent d’approfondir encore leurs recherches. Un quasi sans faute pour ce livre, si ce n’est que je regrette qu’elle se soit concentrée sur une seule partie des mythes du déluge en commettant par exemple ceux des Mayas, des tribus au travers du monde etc Mais vue déjà la somme de travail présente et la richesse du livre peut on vraiment lui reprocher ? Je dirais que non. Voila voila, si vous avez lue ce livre, n’hésitez pas a me donner votre avis dans les commentaires et en attendant moi je vous dis a bientôt sur LuminaDark: Entre ombres et lumières.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s