Avis livresque: « Les métamorphoses de dieu. » de Frédéric Lenoir.

Avis livresques, que trouverez vous dans cette catégorie ? Ici je vous parlerais des divers livres que je peux, ou que j’ai pue, lire au niveau spirituel, ésotérisme, parfois psychologie etc. Je ne vous parlerais que des ouvrages qui m’ont plu ou aider car je ne vois pas l’intérêt de véhiculer de la négativité envers le travail d’une autre personne.

Coucou tout le monde, de retour pour un nouvel avis livresque. Au programme du jour le livre « Les métamorphoses de dieu. », de Frédéric Lenoir, dont je vous propose de découvrir la couverture et le résumé ci dessous.

« Aujourd’hui, on « choisit » ses croyances et ce qui fait sens pour soi, en puisant, au besoin, dans le marché mondial des « biens du salut ». On assiste aussi à l’émergence d’une nouvelle religiosité flottante et éclatée qui bouleverse toutes les identités religieuses. L’écrasante majorité des Américains et les deux tiers des Européens se disent croyants. Mais à peine un tiers pratique régulièrement. L’homme occidental ne paraît donc pas plus tenté par l’athéisme radical que par l’enracinement dans une religion, encore moins par le repli identitaire, fondamentaliste ou sectaire. Acceptant l’incertitude, il cultive plutôt une sorte de foi/scepticisme au spectre très large, qui bouleverse toutes les identités religieuses classiques. Partant de la Renaissance, Frédéric Lenoir retrace les temps forts du parcours historique du religieux dans la modernité occidentale, jusqu’à la période actuelle de globalisation et d’ultra-individualisme, caractérisée par la liberté de choix, le désir d’accomplissement personnel, la quête de sens, le règne de l’authenticité, le nomadisme spirituel, le primat de la subjectivité et des relations interpersonnelles. Paradoxalement, cette ultra-modernité est aussi marquée par un puissant désir de « réenchantement du monde » aux accents de religiosité cosmique et archaïque: astrologie, anges, spiritisme, pensée magique, néo-chamanisme, médecines holistiques, etc. Dieu n’est pas mort: il se métamorphose. Le sacré prend de nouveaux visages ou bien revêt des habits très anciens. À travers ce bouleversement de l’espace et du temps, nous vivons sans doute l’une des plus grandes mutations religieuses que l’homme ait jamais connues. »

Frédéric Lenoir signe, a nouveau, avec « Les métamorphoses de dieu. » un ouvrage de qualité: A la fois simple et accessible, de par une plume sans fioritures ni vocabulaire complexe, tout en étant enrichissant et passionnant. Plongée dans l’histoire, citations de « spiritualistes », de philosophes, analyses, chiffres .. Une étude complète de ce qui a mener « dieu » a prendre les divers visages qu’il arbore aujourd’hui. J’en ai vraiment appréciée chaque page, un régal.

L’auteur aborde de nombreux thèmes, les divers courants spirituels modernes, les religions historiques, la physique quantique, les dérives sectaires. J’ai d’ailleurs particulièrement appréciée cette partie, qui remet bien en perspective ce que c’est véritablement et les amalgames courants que l’on fait a cause de nos déformations de langage ou de l’intolérance de certains quand a ce qui est différent. Oui certaines sectes sont dangereuses, mais au final elles ne sont qu’une poignée. De plus ils ne minimisent pas l’implication des membres, qui de base sont devenus membres de leur plein gré et ont toujours eut leur libre arbitre. Déresponsabiliser les gens ne prévient en rien des dangers de mouvements sectaires. Une analyse très pertinente qui me donne d’ailleurs fort envie de me procurer le livre de l’auteur sur ce sujet.

Le propos de l’ouvrage n’est ni de valider ou d’invalider la véracité de « dieu » ou de telle ou telle religion, telle ou telle croyance, néanmoins Frédéric Lenoir fait preuve d’un grand respect envers les spiritualités de chacun sans pour autant omettre d’en pointer leurs « défauts » ou leurs problématiques. Certains « New Age » risquent de grincer les dents a la lecture de divers passages, néanmoins il ne les mets pas tous dans le meme panier loin de la, puis son propos est criant de vérité. Je cite  » Il y’a un égoïsme a l’oeuvre dans ce mouvement, dans le sens d’un primat de son propre accomplissement. Celui ci verse aussi souvent dans un narcissisme et un matérialisme spirituel a travers lequel on veut « se libérer » en papillonnant d’un stage a l’autre, au gré de lectures superficielles. »

Certes ça pique, mais tristement de ce que j’ai constatée sur les réseaux sociaux, c’est un compte rendu plutôt fidèle d’une partie de la communauté dite « spirituelle ». Bref un livre que je recommande a tout ceux engagés dans une véritable « quête » spirituelle, a ceux qui aiment fouillés et comprendre les choses, a tout les curieux ou aux croyants désireux de comprendre les nombreux visages que revêt la spiritualité et ce plus encore dans la modernité.

Si vous avez lu ce livre, n’hésitez pas a partager votre avis dans les commentaires et moi en attendant je vous dis a bientôt sur LuminaDark: Entre ombres et lumières.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s