Divinités, entités: Dire non !

Coucou tout le monde, voila bien longtemps que nous n’avons pas parler du travail avec les divinités, les entités, and co. Je me suis donc dis qu’il serait bien d’aborder la difficile question du « non ». De nos jours, dans la sphère spirituelle, difficile de faire un pas sans croiser quelqu’un qui désire travailler avec des divinités, (And co.) ou bien qui vous propose des techniques pour le faire. Néanmoins il est moins courant de voir des personnes vous expliquer qu’elles ont dit non ou meme vous inciter a le faire. Ce qui me semble une grosse lacune, car ça devrait etre la première chose dont on parle, le point essentiel. Car oui vous avez le DROIT de dire non, vous devriez SAVOIR dire non et plus encore au besoin vous DEVRIEZ dire non !!!

Tout les « êtres » que vous rencontrerez sur votre chemin, ne seront pas forcément de tendres bisounours versant dans les paillettes et l’amour inconditionnel. Certain(e)s seront plus brutes que d’autres et il se peut également que vous ne soyez tout simplement pas compatibles. Quelque soit ce qui motive votre non, il est légitime et il est en votre pouvoir. Divinités, entités, and co n’ont pas le pouvoir de vous asservir sans un quelconque consentement (Et en cela, vos croyances et le pouvoir que vous leur accorder jouera beaucoup !), il en va de meme de votre libre arbitre et de votre souveraineté. De mon expérience, il y’a non et NON. Il y’a le petit non incertain quand vous repoussez un(e) nouvel(le) venue car vous n’êtes pas prêt(e), car votre mental fait des siennes etc Un non qui se veut non définitif.

Dans ces cas la, si la divinité (ou autres) désire vraiment « travailler » avec vous, si vos chemins sont liés, elle ne va pas s’en offusquer, ni claquer la porte. Il/elle restera dans les parages et vous fera sentir régulièrement sa présence, voir, selon vos aptitudes, vous fera a nouveau une proposition. Puis il y’a le non définitif, celui ou vous engagez votre libre arbitre, votre souveraineté, celui ou en toute conscience vous dites non et vous pouvez choisir de bannir cette « énergie » de votre vie. De ce que j’ai appris, la Il/elle ne reviendra pas, en tout cas pas de sa propre initiative, d’autant plus si vous avez commencés a travailler ensembles et que vous la/le « rejeter ». Ce n’est ni une honte, ni un échec. Certains chemins sont plus dures que d’autres et vous n’êtes pas forcément prêt(e)s a cela.

Si c’est trop dure, si cela vous fait du mal, mentalement ou émotionnellement, vous avez le droit de tourner les talons. Votre bien etre passe avant toute chose. Vous n’en serez pas pour autant maudit sur 3 générations, vous aurez peut etre des regrets mais qui sait le moment venu peut etre est ce vous qui retournerez a lui/elle. Dans tout les cas, que vous disiez oui ou non, avant de commencer un quelconque travail avec un « etre » non matériel, assurez vous de bien connaitre a la fois vos croyances et vos peurs, car « eux » les connaîtront. Vos croyances auront beaucoup a voir avec la relation que vous aurez et la façon dont cela pourra impacter ou non votre vie ! Nous sommes uniques et de ce fait aucune relation ne sera la meme, ne vous comparez donc pas aux autres, fiez vous a votre propre expérience.

Certains pensent que dire non apporte de terribles conséquences, qu’il faut vénérer les divinités, éviter les entités, etc, c’est ok, ce sont leurs croyances et elles déterminent la relation qu’ils/elles ont avec les « êtres » qui cheminent a leurs cotés. J’ai déjà dis non. Exemple: Des petits non répétés pour finalement dit oui car « elle » n’a pas « cédée », c’est une relation difficile qui me demande énormément au niveau émotionnel, mais je sais que je peux dire un grand non si je décide que c’est trop. Je sais aussi que ce sera un non définitif engageant ma souveraineté et mon libre arbitre et de ce fait elle m’a prévenue qu’elle ne reviendrait pas si nous en arrivions la mais cela reste mon choix. Cela sera toujours mon choix, quoi qu’il arrive. Ne laisser personne vous dire le contraire, que ce soit un petit oui, un grand oui, un petit non ou un grand non, vous avez toujours le choix !!!

Bien entendu a vous de voir quels genres d’engagements vous prenez, quels genre d’engagements vous pouvez prendre, ou désirez prendre, la façon dont vous êtes prêts a les assumer. Etc Ce n’est pas toujours rose, ce n’est pas toujours facile, c’est quelque chose dont il faut avoir conscience. La divinité qui me donne du fil a retordre n’est pas malveillante, elle fait juste ce qui doit etre fait pour m’aider a progresser, elle ne fait pas dans le maternage, pour autant elle n’a pas de mauvaises intentions. Il y’a des jours ou j’ai très fort envie de dire ce Non définitif, mais ce sont mes peurs, mon mental, qui parlent, moi je tiens bon par ce que je sais que ça en vaut la peine, par ce que ça ne dépasse pas mes limites et par ce que je peux encaisser. Mais nous sommes tous différents, une expérience ne faisant pas l’autre.

Parfois tout n’est pas aussi « simple » que dans ce cas la, j’ai déjà du mettre des non définitifs, meme avoir recours au bannissement, mais c’était coté esprits et non divinités. L’important c’est de définir des limites claires, dans vos croyances, dans vos peurs, dans ce que vous êtes prêts a accepter ou non. Je l’ai déjà dis et je le redis, c’est ok de dire non, c’est meme parfois nécessaire voir salutaire ! Ne renoncez a votre libre arbitre, a votre souveraineté, pour rien ni personne ! Si quelque chose n’est pas ok pour vous, si cela vous fait du mal, si c’est trop pour vous, dites NON !!!

Ne laissez pas les réseaux sociaux, les autres, vous faire croire que vous avez besoin de ce genre d’expériences pour etre légitime, pour progresser, ce n’est pas le cas. Il n’y’a pas de chemin prédéfini, vous êtes le chemin, choisissez ce qui est bon pour vous et ce en toutes connaissances de causes ! Les réseaux sociaux vous vendent du reve, mais rien n’est tout blanc ou tout noir. Vous avez le choix. Vous avez le libre arbitre. Embrassez votre pouvoir, embrassez votre souveraineté et dites vous bien que souvent dire non est bien plus facile que dire oui.

Si vous dites oui, bien sur vous pourrez toujours dire non plus tard, mais il n’y’aura pas de retour en arrière votre vie aura changée pour toujours alors soyez bien sur que c’est le chemin sur lequel vous désirez vous engager, soyez sure que c’est bien la votre chemin. Sur ce je vais conclure cet article, bien trop long, en vous rappelant que les commentaires vous sont ouverts pour toutes questions ( Ou Mp instagram pour plus d’intimité. 😉 ). A bientôt sur LuminaDark: Entre ombres et lumières.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s