Avis livresque: « Etre dieu en dieu. » de Maitre Eckhart.

Avis livresques, que trouverez vous dans cette catégorie ? Ici je vous parlerais des divers livres que je peux, ou que j’ai pue, lire au niveau spirituel, ésotérisme, parfois psychologie etc. Je ne vous parlerais que des ouvrages qui m’ont plu ou aider car je ne vois pas l’intérêt de véhiculer de la négativité envers le travail d’une autre personne.

Coucou tout le monde, nous voila de retour pour un nouvel avis livresque. Au programme du jour, le livre « Etre dieu en dieu. », de Maitre Eckhart, dont vous trouverez la couverture et le résumé ci dessous.

« Maître Eckhart (vers 1260-vers 1328),  » à qui Dieu n’a jamais rien caché  » : telle était déjà sa réputation de son temps. Et pourtant, ce théologien et prédicateur dominicain de renom a été condamné pour hérésie, un an environ après sa mort. Sans doute parce qu’il prêchait en langue vulgaire (l’allemand) des subtilités théologiques devant les gens du peuple. Également parce qu’on a cru qu’il enseignait le caractère incréé du monde et l’identité de l’homme juste et de Dieu. Mais Eckhart n’avait pas la volonté d’être hérétique ; ses thèses furent mal comprises. Sa recherche fondamentale était celle de l’Un par-delà la multiplicité : une unité qui serait en quelque sorte l’origine commune de Dieu et de l’homme, et le but de l’union mystique qu’il prêchait. C’est cette recherche d’union au Dieu ineffable qui explique que sa voix porte encore aujourd’hui. »

Pour commencer, il faut préciser que c’est un tout petit ouvrage, moins de 90 pages biographie comprise. De plus, vu l’époque a laquelle a vécut Maitre Eckhart, certains termes seront peut etre ardus a la lecture pour les novices, sans oublier d’ajouter les envolées a la fois philosophiques et spirituelles des textes. Néanmoins passées ses petites mises en garde, les écrits en eux meme n’ont rien de bien complexe en terme de vocabulaire, si tenter d’être familier de spiritualité bien entendu.

Je regrette que moins que des textes entiers de Maitre Eckart, comme le laisse entendre la couverture et le résumé, se sont des extraits qui nous sont proposés ici. Néanmoins c’est bien suffisant pour comprendre la pensée de l’homme ainsi que sa manière de comprendre et de vivre la spiritualité. Chrétien, il y met forcément des filtres Chrétiens, bien que le pauvre ait été condamner pour hérésie ! Ce qui est amusant c’est que malgré les différences que nous aurions en terme d’interprétations, nos vérités et expériences de la spiritualité se rejoindraient probablement. J’ai retrouvée beaucoup de mes « vérités » en ses mots, bien que lui meme me qualifierait probablement d’hérétique. Ma pensée n’ayant rien d’une pensée Chrétienne, il n’en reste pas moins que j’ai beaucoup appréciée cette lecture.

A tout les curieux et ouverts d’esprits, nul doute que ce livre vous sera des plus intéressant. Les autres mieux vaudrait passer votre chemin. A noter pour finir que, bien que succincte, la bibliographie offre des pistes intéressantes pour faire de plus amples recherches. Si vous avez lu ce livre, n’hésitez pas a partager votre avis dans les commentaires. A bientôt sur LuminaDark: Entre ombres et lumières.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s