Cheminer avec les divinités.

Coucou Tout le monde, aujourd’hui j’ai décidée de vous partager un pan de ma pratique très personnel: L’histoire de mon cheminement avec les divinités. Comme toujours je n’entrerais guère dans les détails, car je préserve beaucoup l’intimité de ma pratique et de mes croyances spirituelles, ne vous livrant au final que bribes ou généralités. Pourquoi vous en parler alors ? Et bien par ce qu’a lire les blogs, les posts Instagram etc, cheminer avec les divinités a l’air un peu le but ultime pour pas mal de monde et il semble que cela envoie lourdement du reve.

Recevoir le « Saint Appel », alors si vous voulez mon humble avis cela n’envoie du reve que quand ça ne vous arrive pas ! xD Attention loin de moi l’idée de « diaboliser » le cheminement auprès des divinités ou la recherche du divin. C’est un libre droit de chacun et c’est une belle démarche, quand elle est faite de manière sincère, consciente, et réfléchie. « Travailler » avec les divinités, relationnel avec elles, cheminer a leurs cotés, c’est extrêmement enrichissant et il y’a clairement un avant et un après. Votre vie s’en trouve bouleverser et vous avec, de profonds changements s’opèrent en vous, en vos croyances et votre façon de voir le monde.

Il y’a des moments très intenses, mais ce très intense peut etre a la fois merveilleux et douloureux. Je ne parle pas de douleurs physiques, car je ne suis pas celles/ceux qui cautionnent ce genre de cheminement mais la encore libre a chacun d’agir selon ses désirs et valeurs personnelles. Je vous parle de ce que l’on appelle communément « Shadow work », des phases émotionnelles transformatrices qui vous poussent a affronter vos doutes, vos peurs, vos ombres et vos lumières. Il faut etre psychologiquement stable pour en sortir indemne, la spiritualité, et plus encore, le travail avec les divinités, c’est une corde raide ou vous vous tenez en équilibre, perdez cet équilibre et vous tomberez dans un précipice sans fond que l’on appelle « affectueusement » folie. A coté de cette charmante possibilité, se trouve également une somme assez conséquente de travail, tant en terme de pratique qu’en terme d’études. Il faut en avoir le temps, l’envie et la motivation.

Alors quand le cheminement avec les divinités est une démarche consciente et voulue, il est simple de se préparer a tout cela me direz vous ? Sur le papier probablement, mais dans les faits c’est une toute autre histoire et plus encore quand, comme ce fut mon cas, les divinités s’invitent dans votre vie sans qu’il n’y’ait eu invitation. Dernièrement j’ai croisée le témoignage d’une personne qui parler de son propre cheminement avec les divinités, elle expliquait le long processus que cela lui avait demander car elle classer les divinités en tant qu’égrégores, voir archétypes. Et la j’ai revue mon propre parcours par ce que pour moi les divinités n’étaient ni égrégores, ni archétypes, elles n’existaient pas !

Pour moi c’était des mythes que j’avais affectionnée depuis gamine, particulièrement ceux touchant a Isis et Athéna, mais ça en rester la. Grande rationnelle, hyper dans le mental et avec des tendances psychorigides, mes seules croyances spirituelles étaient issues de ma culture Chrétienne. Croyance en un dieu unique, en Jésus, limite aux anges, mais sans pour autant etre pratiquante. Ironiquement j’affectionnais beaucoup les séries et les romans touchant au « surnaturel », mais ça restait du domaine du divertissement et ce malgré toutes les histoires familiales a ce propos. Je ne suis pas de celles/ceux qui ont eu la foi volontaire de croire sans voir, ni expérimenter. Je n’ai crue qu’après avoir vécue de nombreuses expériences et ce fut un chemin fort laborieux.

Je suis un peu passée par toutes les phases: Le déni, la peur de devenir cinglé, la crainte de la tumeur au cerveau … (Vous savez le cliché, visions, entendre des voix. xD). Une médiumnité qui s’éveille du jour au lendemain et des divinités qui cognent fort a la porte jusqu’à ce que vous consentiez a ouvrir, laissez moi vous dire que ça remue, particulièrement quand vous êtes quelqu’un de très rationnel et de très dans le mental. Il m’a fallut tellement de preuves pour consentir a y croire et je n’ai pas honte de dire qu’il m’arrive encore d’en avoir besoin, de vivre d’horribles « crises » de doutes ou mon mental se donne pour mission ultime de faire me passer pour dingo … Bien que ce soit dans le fond très sain de douter, un filet plus que nécessaire dans ce genre de travail mystique, croyez bien que je m’en passerais bien, car nerveusement c’est difficile !

Dans le fond ce n’est pas de « mes » divinités que je doute, de leurs présences, ou de mes nombreuses expériences a leurs cotés, c’est de moi meme, de ma légitimité a vivre tout ça. La méditation, les affirmations positives et tout ça, ça envoie du reve et franchement bravo a tout ceux qui ne vivent que paillettes et lumières auprès des divinités et qui jamais n’ont a traverser le désert aride des doutes, mais tel n’est pas mon chemin. J’ai certes beaucoup évoluée mais, meme les années passant, une partie de moi reste cette bonne vieille psychorigide, hyper rationnel, et très dans le mental. Une vieille bataille qui revient par moment pour déterrer la hache de guerre et aussi désagréable que cela puisse etre, quand au final (Après en avoir baver. xD) j’en ressors une fois de plus victorieuse, je me rencontre que je suis pas encore si dingo que ça, que j’ai les pieds bien ancrés sur terre et que je me tiens toujours droite et en équilibre sur la fameuse corde raide, car si j’étais tombée dans le précipice, jamais je ne connaîtrais les doutes.

La foi aveugle ce n’est pas pour moi, sous certains aspects j’envie ceux qui s’abandonnent a cette foi sans filet et de l’autre je suis soulagée de ne pas prendre les risques qu’ils prennent en matière de santé mentale. La distance entre expérience mystique et délire mystique ne tient qu’a un fil et trop l’oublis. Le but de cet article, bien trop long, n’a pas pour objectif de vous faire prendre peur ou de vous déconseillez le travail avec les divinités, il s’agit juste de vous montrer que l’envers du déco demande un profond investissement, des nerfs solides, et un équilibre important, pour le reste vos choix n’appartiennent qu’a vous. Sur ce, je vous dis a bientôt sur LuminaDark: Entre ombres et lumières et en attendant n’hésitez pas a partager vos propres expériences dans les commentaires !

Publicité

3 commentaires sur “Cheminer avec les divinités.

  1. Coucou mademoiselle,

    Un excellent article qui synthétise à merveille sans édulcorer ni minimiser les aspects importants de ce cheminement qui n’est pas toujours qu’un chemin de paillettes comme on le présente le plus souvent… J’avoue avoir ri en connaissance de cause face à cette phrase : « Recevoir le « Saint Appel », alors si vous voulez mon humble avis cela n’envoie du rêve que quand ça ne vous arrive pas ! xD » Tu as fait fort ! ^^ Et puis, c’est toujours aussi génial de voir/revoir les étapes traversées, les doutes, etc. C’est en toute transparence et c’est appréciable.

    Comme tu l’as dit, c’est très enrichissement, c’est un gros bouleversement ! C’est parfois un navire en pleine tempête, mais le voyage est incroyable. Il n’empêche que ça peut être « violent » et qu’il faut y être « préparé » et conscient des choses. Ca demande beaucoup et il faut s’investir totalement.

    Quant à ta conclusion, je ne peux qu’être d’accord ! Merci. 😉

    Gros bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Mlle, un grand merci pour ton retour et pour avoir pris le temps de me lire. Ravie que cet article te plaise. 🙂 « Recevoir le « Saint Appel », alors si vous voulez mon humble avis cela n’envoie du rêve que quand ça ne vous arrive pas ! » Seuls les appelés peuvent le comprendre. lol xD Gros bisous.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s