Avis livresque: La cour des ombres, Marion Lecomte.

Avis livresques, que trouverez vous dans cette catégorie ? Ici je vous parlerais des divers livres que je peux, ou que j’ai pue, lire au niveau spirituel, ésotérisme, parfois psychologie etc. Je ne vous parlerais que des ouvrages qui m’ont plu ou aider car je ne vois pas l’intérêt de véhiculer de la négativité envers le travail d’une autre personne.

Coucou tout le monde, nous voici de retour pour un nouvel avis livresque. Il y’avait bien longtemps que cela n’était plus arrivé et de plus l’ouvrage en question n’est pas de ceux que je vous présente d’ordinaire. En effet « La cour des ombres » de Marion Lecomte, dont vous trouverez la couverture et le résumé ci dessous, est un roman. Point donc d’ouvrages universitaires ou de thématiques spirituelles ? N’en jurons pas si vite, les divinités ne sont jamais loin avec moi …

« 1662. Alors que le polythéisme a été depuis longtemps renié et les dieux grecs rejetés, Louis XIV instaure un nouveau culte, celui du Soleil, liant l’astre suprême à sa royauté. Si cette célébration inédite permet au monarque de briller de mille feux, elle permet aussi à Apollon, endormi depuis des siècles, de se réveiller et de réveiller ses semblables, eux aussi plongés dans un sommeil forcé suite à l’abandon de leur peuple. Forts de cette source d’énergie aussi bienvenue qu’inopinée, les Olympiens décident de récupérer leurs pouvoirs et leur influence. Leur vient alors une idée : infiltrer la cour française en toute discrétion afin d’alimenter les passions mythologiques et, ainsi, d’assurer leur survie. Sous les traits de Louis XV, fameux « homme au masque de fer » tenu éloigné des mondanités pendant des années, frère du très regretté Roi-Soleil disparu soudainement, Zeus investit le château de Versailles, accompagné des siens. Mais, avides de pouvoir, aveuglés par leur retour au sommet, les dieux en oublient l’essentiel : sans l’amour des Français, ils ne sont plus rien. Tandis que le peuple gronde et que la couronne est menacée, des complots voient le jour. Du plus haut des Cieux au plus profond des Enfers, tous n’ont plus qu’un seul objectif : faire de la cour de Versailles la nouvelle scène de leur divinité retrouvée… »

Un roman donc, oui bien que croulant sous les livres universitaires, les ouvrages spirituels en tout genre, et les encyclopédies de tout poils, je suis aussi une grande lectrice de fiction. Mais cette fiction la, pour la polythéiste que je suis n’a pas eut l’air si fictive que cela. Des divinités Grecques, Versailles aux heures de sa splendeur, autant vous dire que ce résumé m’a vendu du reve .. Mais ce n’était rien comparé au coup de cœur incroyable que m’a offert cette lecture ! Elle m’a si bien transportée dans le passé et auprès de mes divinités tant aimées que je pense d’or et déjà a le relire .. Un mois a peine après la première fois !

Un livre qui se lit tout seul, qui se dévore meme, et cela grâce a la plume des plus agréables de son autrice. Pas de fioritures ou de lourdeurs, mais une si jolie plume a la fois pleine de style, de douceur et d’élégance. Une écriture a la mesure des divinités qu’elle met en scène, quel émois de tous et toutes les retrouver en des mots faisant échos a mes propres ressentis les concernant. Je les ai trouvé tout aussi fidèles a ce que nous savons d’eux au niveau archéologique/mythologique que de par la relation que j’entretiens avec eux au niveau personnel. Un sujet mythologique visiblement bien connu, bien travaillé, bien cerné, quand a la maîtrise du contexte historique de l’intrigue, laisser moi vous dire qu’elle est parfaite et divinement menée !

Penseriez vous que j’en fasse trop ? Encore dites vous que vous ne voyez pas les cœurs volés autour de moi et les étoiles dans mes yeux. Dois je vous parler du bonheur incroyable que ce fut de lire « un » Hadés libéré de tout les stéréotypes modernes et le sentir vibré si justement dans son essence au travers des mots de l’autrice ? Dois je vous dire a quel point Persephone, son mordant et sa double nature, une fois de plus si conforme a ce que je la pense etre de par ma propre expérience, m’ont mise en joie ? De la justesse, de l’émotion. De l’action, des relations. Des divinités hautes en couleurs et des personnages que l’on se plait a aimer ou a essayer de comprendre. Serait-ce un sans faute ?

Bon d’accord, si vous vous voulez un défaut, je vais vous en donner un. Entendons nous bien, il est parfaitement subjectif, ce défaut, qui n’est que question de point de vue, est de par le trop peu d’importance et de présence accordée a ma chère Athèna. Je me suis languie d’elle tout le long de ma lecture, me délectant de la moindre de ses apparitions. La encore, sans trop vous en dévoiler, l’autrice s’est montrée très capable dans sa capacité a saisir l’essence de la déesse. Une juste maîtrise entre la fidélité qu’elle porte a son père et sa nature profonde. J’ai eu peur que l’aspect premier ne prenne le pas sur le second dans une décision difficile, ce qui m’aurait fait grogné soyons honnête, mais non Marion Lecomte a sue révéler avec brio les valeurs d’Athèna, valeurs qui vont bien au delà d’une fidélité aveugle.

Je pourrais vous parler encore longuement de ce livre, des relations touchantes et prenantes qui s’y dessinent, de toutes ses divinités plus vraies que nature, de sa fin émouvante (Gorge serrée et yeux brillants sur la dernière page, elle a touchée la polythéiste en moi en plein cœur.), mais je préfère m’en tenir la en vous conseillant de le lire, encore et encore jusqu’à vous imprégner de son essence si particulière. Il va de soi que je vais surveiller de près les écrits a venir de cette autrice de talent et que bien entendu j’attendrais impatiemment ses prochaines parutions.

Si vous avez lu ce livre, n’hésitez pas a partager votre avis dans les commentaires, si ce n’est pas encore fait, mais qu’attendez vous ? xD Au plaisir de vous lire, je vous dis a bientôt sur LuminaDark: Entre ombres et lumières.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s