Travail d’écriture: Toutes les femmes qui sont en moi. 3/20

Travail d’écriture, que trouverez vous dans cette rubrique ? Parfois certains ouvrages de spiritualité ou de psychologie proposent des travaux d’écriture a effectuer tout du long ou parfois après une lecture j’éprouve simplement moi meme le besoin de travailler dessus. C’est donc le résultat de ces élucubrations plumesques que vous trouverez ici. xD

Nous poursuivons notre cheminement au travers de mon travail d’écriture autour du livre  » Toutes les femmes qui sont en moi  » de Dominique Christina. Si ce n’est pas encore fait, je vous invite a lire le premier article autour de ce thème afin d’en apprendre plus sur cet ouvrage mais aussi la façon donc je me suis appropriée le travail d’écriture que j’ai fais autour de chaque archétype. Aujourd’hui abordons  » La femme serviable ».

 » Ah femme serviable, toi qui toujours n’a eu de cesse de te sacrifier pour le bonheur des êtres aimés. Toi qui si longtemps accomplissait la moindre de leurs volontés sans te soucier meme de ce que toi tu voulais. Toi, jadis tigresse indomptée, qui perdue dans les méandres du don de soi, a accepter de se laisser dominer se faisant éteignant lentement ta fougue pour qu’elle ne soit plus qu’une vague étincelle qui parfois pétillait faiblement quand tu t’en donnais encore le droit. Dans le don aux autres, dans ce bonheur que tu voulais qu’ils ressentent, as tu seulement pris en compte le tien ?! Bien sur que non, trop occupée que tu l’étais a t’effacer pour leur laisser toute place propice a leurs épanouissement tandis que toi tu t’étiolais. Fleur splendide des temps lointains, bientôt tu ne fut plus qu’une plante fanée que l’on déplaçait au gré des besoins et humeurs de tout autre que toi. Puis un jour il y’a eu ce rayon de soleil, il était semblable a tant d’autres qui furent bien avant lui, mais il fut d’une puissance que ces prédécesseurs n’avaient jamais eut. Pourquoi ? Car tu t’es offert le temps de l’admirer et tandis que sa caresse ranimait en toi tout ce que tu croyais mort, tu t’es redressée de toute ta splendeur. Ta crinière splendide étincelant a nouveau de ce feu qui en d’autre temps brûlait en toi et qui désormais se trouver réanimé. Non par ce rayon, aussi beau fusse t’il, mais par ce choix en l’instant que tu avais fait. Celui de ne plus etre soumise au bonheur des autres, de reprendre ce pouvoir dont tu t’étais dépossédée de plein gré pour t’en saisir a nouveau mais en le tournant cette fois vers toi. Tu as enfin compris qu’il n’y’avait rien d’égoïste dans le fait de penser a toi et que l’on ne donne jamais mieux aux autres qu’en se le donnant d’abord a sois meme. Femme serviable tu l’étais toujours, mais seulement par le choix conscient de vouloir voir les graines de bonheur grandir et s’épanouir et ce sans oublier de planter d’abord les tiennes, car c’est de tes racines a toi que pourrais naître les autres ! Ah femme serviable, tu as tant donnée .. Mais tu as aussi tellement appris. Et c’est de cet apprentissage qu’est née la femme que tu es, que tu as toujours été mais encore a t’il fallut t’en rappeler ! Merci femme serviable pour cette précieuse leçon, grâce a toi, désormais, plus jamais je ne me perdrais .. Ou du moins l’essaierais je ! « 

A bientôt sur LuminaDark: Entre ombres & lumières.

Publicité

Un commentaire sur “Travail d’écriture: Toutes les femmes qui sont en moi. 3/20

  1. Une fois encore, c’est un très beau texte ! Désolée, je sais que tu n’aimes pas les compliments mais je ne peux pas dire autre chose que ce que je pense. ^^ Je trouve superbe la « métaphore » qui témoigne de ta prise de conscience et de la nécessité qu’elle se fasse pour un bien, mais plus précisément pour TON bien. ^^ Malgré cette traversée du désert, une belle gratitude à l’encontre de cette femme serviable. ^^ Donc oui, encore un essai réussi. 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s