Concrètement un(e) prêtre(sse) c’est quoi et comment le devenir ?

Bonjour tout le monde, aujourd’hui je reviens vers vous avec un nouvel article sur la prêtrise. Un sujet a controverse et ou les avis sont multiples, tant sur la fonction d’un(e) prêtre(sse) que sur la façon de le devenir. Tout d’abord je tiens a dire que je n’ai pour but de juger personne et encore moins de heurter qui que ce soit. Ce que je vais exprimée ci dessous c’est mon expérience, ma vérité, et ma façon de voir les choses et je ne contrains personne a entreprendre le meme chemin tout comme je conçois que d’autres chemins soient possibles et tout aussi légitime.

Faisons ça dans l’ordre, en commençant par la question « comment le devenir? ». Bon je risque bien d’aller a contre sens de beaucoup, comme souvent j’ai envie de dire, mais pour moi la prêtrise ça ne s’apprend pas via une formation. L’on ne devient pas prêtre(sse) par ce quelqu’un nous a « enseigné » via quelques pdf et un ou deux rendez vous visio. Pour moi la prêtrise doit résulté de l’appel d’une ou de plusieurs divinités. Un appel évident, fort, répétitif, en plus d’en porter en sois la vocation, la passion j’ai envie de dire. Dans mon cas, cela a duré un an. Une année complète avant que je n’accepte ce titre, cette étiquette, dont je ne voulais pas, pour finalement après l’avoir embrasser me rendre compte que c’était une évidence et que le « travail » je le faisais déjà, étiquette ou non.

La ou les divinités vous choisissant comme prêtre(sse) ne le font par hasard, ils savent que c’est ce qui vous convient, ils ont accès a des informations et une sagesse que nous meme ne possédons pas ! En clair, ils ne vous choisissent pas par hasard et ils ne « perdraient » pas leurs temps avec vous si ils n’étaient pas sur d’eux. Néanmoins vous avez le choix, le libre arbitre, ils peuvent êtres insistants ( 1 an, imaginez un peu. 😀 ), mais ils/elles ne vous obligent a rien. Gardez bien en tete que rien que vous n’ayez choisi ne doit vous etre imposer.

La formation/l’initiation se fera en continu avec vos divinités, votre travail personnel, votre développement, vos études et recherches etc. Pour moi la légitimité réside a la fois dans l’appel et dans l’être. Les partisans des formations vous dirons que l’on ne peut obtenir ce titre que par un/une autre et blabla. Fort bien, reprenons donc les faits. Le/la prêtre(sse) qui vous initie l’a forcément été aussi, peut etre via internet également ou en ligne directe avec une autre personne, mais si vous remontez la chaîne a un moment donné vous découvrirez soit une auto-initiation soit une initiation par les divinités. Voila bien longtemps que nous n’avons plus de cercles ancestrales transmettant la prêtrise, il y’a donc eut un moment ou un(e) a recommencé(e) la « lignée ».

De plus c’est bien beau les cours en ligne, pdf, trucs et astuces pour parler aux divinités, mais qui vous dit que la personne a réellement fait le travail ? Qui vous dit qu’elle est vraiment apte a communiquer avec les divinités quand vous lui remettez son joli papier virtuel ? Rien, strictement rien. Puis désolée, mais j’avoue, que pour moi, qu’un(e) prêtre(sse) ait besoin d’apprendre a communiquer avec les divinités ça me gêne, c’est plutôt un truc inné qui vous tombe dessus sans que vous n’ayez rien demander. Pour moi la légitimité d’un(e) prêtre(sse) ne peut donc venir que de l’appel d’une ou plusieurs divinités. Passons a la « pratique ».

Concrètement qu’est ce que fait une prêtresse, qu’est ce qu’elle se « doit » de faire dans son quotidien, pour les autres etc. Une fois encore ceci est une vision personnelle découlant de ma propre pratique, mais pour moi le/la prêtre(sse) est dans la dévotion, le don de soi, l’altruisme. C’est un pont pour se relier au divin, un guide qui vous mène non pas vers son propre chemin mais le votre. Qui vous indique les choix s’offrant a vous, qui vous apprend que la vérité est multiple et non unique et qu’elle dépend de vos filtres, de vos valeurs, et de vos croyances. C’est un panneau indicateur sur le chemin qui vous montre une multitude de direction en vous incitant a choisir ce qui fait sens pour vous et seulement vous.

En aucune façon le/la prêtre(sse) n’est la pour vous imposer sa vérité, son dogme. Vous pouvez croisé son chemin, un chemin susceptible de vous conduire au vôtre, mais en aucune façon vous n’avez a suivre le meme que le sien. Pour en revenir d’ailleurs au dogme, a ceux essayant de reconstruire de vielles religions, ce n’est pas la mon chemin mais je le respecte, j’ai une question: Si telle est la volonté de votre/vos divinité(s) pourquoi ne vous indique t’elle(s) par la marche a suivre, pourquoi devez vous chercher (parfois fort laborieusement) des lambeaux d’informations pour vous essayez a un reconstructionnisme incertain ? Si vous êtes prêtre(sse) alors vous avait un lien avec votre/vos divinité(s), si leurs souhaits étaient de voir resurgir de vieilles religions, elles vous le feraient savoir et mieux encore elles vous enseigneraient comment le faire et bien le faire !

De par mon expérience, et elle n’exclue pas celle des autres, ce n’est pas ce qu’elles veulent. Ce sont des êtres intemporels qui s’adaptent aux époques, ce n’est pas les époques qui s’adaptent a elles. Vouloir faire resurgir des pratiques archaïques, venant de peuples aux valeurs et aux mœurs complètements différentes des nôtres me semble un bon moyen de faire fuir les gens. La spiritualité et les religions ont évolués au fil des siècles par ce que l’être humain a évolué, reconnaître la sacralité des divinités ne doit pas nous conduire a régresser. S’informer, s’instruire, c’est bien mais la véritable prêtrise se trouve dans votre cœur. Vos divinités vous ont choisis pour une bonne raison, elles savaient que votre façon de faire, la VOTRE, serait la bonne pour vous, pour les gens que vous serez amenés a aider et pour cette époque.

La prêtrise comme je l’ai dis inclut de la dévotion, cela ne veut pas forcément dire offrandes et encore moins peur des divinités. Je ne pratique pas les offrandes, par contre je pratique la prière, la gratitude, les remerciements, des rituels avec mes divinités etc ce sont des pratiques journalières qui demandent un profond investissement et un elles sont loin d’êtres les seules. Je n’ai jamais eu peur de mes divinités, sinon je n’en voudrais pas dans ma vie. ( N’oubliez pas qu’elles vous connaissent, elle revêtent le « masque » dont vous avez besoin ou en lequel vous croyez. »). La prêtrise c’est aussi l’altruiste et le don de soi. Ce n’est pas vendre des formations vides ou des soins hors de prix, ce n’est pas faire de grands rituels plein de faste. C’est se tenir discrètement dans l’ombre, prêt a donner de son temps, de son amour et de sa lumière aux autres. C’est etre une aide, un pilier, pour la communauté. C’est travailler a un monde meilleur. (Ecologie, œuvres caritatives, bien etre animal, militantisme etc)

S’en vient une part importante de la prêtrise a ne pas négliger: Le travail sur soi. Il est permanent, il est quotidien, il en passe par de profondes révélations, des remises en question, une amélioration perpétuelle et c’est pas toujours le club des bisounours. Ce n’est pas dangereux, cela n’a pas a vous faire peur, mais c’est laborieux, parfois vraiment difficile, ce n’est pas que lumière et paillettes et cela demande un réel investissement. Voila tout ce que représente la prêtrise pour moi, un appel du divin, du cœur, de l’esprit, de l’âme. Une profonde dévotion et un sens du service au mieux etre des autres, de la nature, de la terre, des animaux. Un travail sur soit constant. Une perpétuelle quête d’embellissement et d’amélioration de soi afin d’offrir au monde la plus belle version de nous meme.

Je m’excuse pour la taille énorme de cet article, j’ai vraiment essayée de faire au plus court, je me suis restreinte sur pas mal de points et j’aurais eu encore beaucoup a dire, mais il y’avait des choses « essentielles » a expliquer. Les commentaires vous sont comme toujours ouverts, afin que vous y partagiez vos propres ressentis et expériences sur le sujet a la seule condition que cela se fasse dans le respect de chacun. Sur ce, je vous dis a bientôt sur LuminaDark: Entre ombres et lumières.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s