Spiritualité et rationalité.

Coucou tout le monde, aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’un sujet que, je trouve, l’on a tendance a invisibiliser dans la communauté spirituelle: La place de la rationalité dans la spiritualité. Le rationnel serait donc un si grand ennemi de la spiritualité pour etre tant décrié, redouté, ignoré ? Je suis quelqu’un de très rationnel, peut etre meme trop, extrêmement terre a terre, et ce malgré tout ce que j’ai vécue au fil des ans. Malgré toutes mes expériences, que certain(e)s qualifieraient de mystiques, malgré le nombre incalculable de preuves qui les accompagnèrent, mon mental occupe encore une grande part dans ma vie.

Questionnements, remises en cause, doutes … Ne me quittent que si rarement que dans les débuts de mon cheminement j’en avais presque honte .. Peut etre pas si presque que ça d’ailleurs. Pour une partie de la communauté spirituelle, les doutes sont un manque de foi, un manque de confiance, voir la preuve que ce que l’on vit n’est pas réel. Aujourd’hui j’en suis venue a mépriser ce genre de discours car ils font de la rationalité une faiblesse alors que c’est une force ! Une force de laquelle il ne faut pas avoir honte mais pour laquelle il faut dire merci.

Un cheminement spirituel c’est difficile tant au niveau émotionnel que psychique. C’est un peu comme marcher sur une corde raide, si vous penchez un peu trop d’un coté, vous risquez de perdre l’équilibre et de sombrer dans un néant sans fin dont vous aurez bien du mal a remonter … Un gouffre que l’on surnomme affectueusement: FOLIE ! Car oui invisibiliser ce risque ne le fera pas disparaître, en spiritualité il y’a toujours cette petite possibilité que vous passiez des expériences mystiques aux délires mystiques. Cela ne fait pas rêver, c’est inquiétant, mais le nier c’est vous mettre en danger, tout comme le fait de renier sa rationalité, de ne pas se permettre de douter. Les doutes sont sains, a condition de ne pas êtres paralysants ou obsessionnels, ils sont essentiels a une progression spirituelle sécuritaire, ils sont le garde fou qui vous préservera de choses que, croyez moi, vous ne voulez pas expérimenter. SOYEZ RATIONNEL et n’en ayez pas honte.

N’ayez pas honte de douter, n’ayez pas honte d’être dans le mental, n’ayez pas honte de vous questionner, n’ayez pas honte de rechercher/vouloir des preuves. Ce n’est pas une offense envers votre spiritualité, vos croyances, votre foi, ou les êtres qui cheminent a vos cotés. C’est simplement la partie humaine, mental et logique, de votre etre qui vous protège et vous empêche de sombrer. La rationalité et les doutes sont salutaires, ils font partis intégrantes de vos expériences spirituelles, ne les redoutez pas. Ne les laissez pas prendre toute la place, mais ne les étouffez pas. Ne les blâmer pas, célébrer les, ils vous feront progresser plus que toutes autres choses, vous permettant de repousser encore et encore les limites de vos zones de confort. Quand l’on comprend les choses, elles ne nous font plus peur .. Et la compréhension vient avec la rationalisation. Rationaliser sa spiritualité n’est pas un mal, faites le .. Je le fais et j’ai arrêtée de m’en blâmer.

Je vous dis a bientôt sur LuminaDark: Entre ombres et lumières. Comme toujours les commentaires vous sont ouverts, dans le respect de chacun bien entendue.

Publicité

Un commentaire sur “Spiritualité et rationalité.

  1. Coucou,

    Alors, j’adore tes retours sur tes lectures car tu communiques toujours sans détour tes impressions qu’elles soient bonnes, mitigées voire carrément mauvaises (oui, je pense à une en particulier mais on va éviter d’en reparler. lol), mais qu’est-ce que je suis « fan » des articles de ce genre ! On en voit bien trop peu. Bon, ici, ce n’est pas ce qui manque, et c’est tant mieux. 🙂

    Tu partages tes expériences sans en faire des tonnes, mais à coeur ouvert, et ça sert toujours à ton sujet. Ca fait plaisir de voir le contre-pied pris sur celui-ci. Ce n’est clairement pas ce qui ressort le plus quand le thème est abordé car, comme bien souligné, il est synonyme d’un manque de foi. On assimile trop de choses à de la faiblesse de nos jours… Ca m’agace profondément.
    « Ne redoutez pas les doutes ». :p Je suis assez d’accord avec la vision que tu en as. Personnellement, je les vois un peu comme une barrière de sécurité mais pas comme un obstacle. Oui, ça a l’air contradictoire dit comme ça, mais tu comprendras peut-être malgré tout. ^^ Par contre, les choses sur lesquelles un doute ou une demande se manifeste, je ne les vois pas comme une peur lorsque je ne les comprends pas, plus comme une « énigme » pour laquelle je n’ai pas encore la bonne clé. ^^

    C’est assez « marrant » de voir cet article sur la rationalité quand je me pose moi-même des questions sur un truc autour duquel je tourne depuis une semaine. lol.

    Merci !

    Gros bisous.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s