Travail d’écriture: Toutes les femmes qui sont en moi. 16/20

Travail d’écriture, que trouverez vous dans cette rubrique ? Parfois certains ouvrages de spiritualité ou de psychologie proposent des travaux d’écriture a effectuer tout du long ou parfois après une lecture j’éprouve simplement moi meme le besoin de travailler dessus. C’est donc le résultat de ces élucubrations plumesques que vous trouverez ici. xD

Nous poursuivons notre cheminement au travers de mon travail d’écriture autour du livre  » Toutes les femmes qui sont en moi  » de Dominique Christina. Si ce n’est pas encore fait, je vous invite a lire le premier article autour de ce thème afin d’en apprendre plus sur cet ouvrage mais aussi la façon donc je me suis appropriée le travail d’écriture que j’ai fais autour de chaque archétype. Aujourd’hui abordons  » La femme libérée. »

« Ah femme libérée, mon etre vibre au son de chacune des lettres de ton nom ! Je suis de ton essence et tu es de la mienne. Je t’ai toujours portée au creux de mes entrailles, je n’ai pas honte de t’avoir un temps reniée pour m’occuper de ceux qui de moi étaient nés, par contre il y’a peut etre un brin de regrets a m’être oublier dans le processus .. Nan, meme pas car c’était pour mieux me retrouver, te retrouver ! Je ne suis pas de celles que l’on met dans une case, pas de celles qui acceptent les étiquettes, mais de celles qui se révoltent contre les injustices, les cages et les entraves ! Je suis la douce sauvage, libre, indépendante, entière et cela est non négociable. Maintenant que je m’autorise a vivre cette liberté, elle bouillonne en moi, elle veut sortir, elle veut bondir, elle veut devenir l’hymne a suivre …. Elle tolère a grande mal de laisser vivre tout ces autres en cage, cette prison dont la clé libératrice pendouille pourtant a leurs cous ! Ah femme libérée, tu m’as insufflée le feu de la vie, mais aussi l’envie de laisser s’échapper ma lumière pour qu’elle en contamine d’autres et qu’a leur tour ils laissent en leurs tripes toute la place qui t’es nécessaire, créateur alors de lors propres lumières contagieuse ! La libération extérieure est une chose, mais elle n’est rien face au délice qu’est la liberté intérieure ! Femme libérée merci de me l’avoir octroyer, merci de me laisser m’en draper, merci de me laisser l’utiliser … Cette liberté qui m’as transcender ! « 

A bientôt sur LuminaDark: Entre ombres et lumières.

Publicité

Un commentaire sur “Travail d’écriture: Toutes les femmes qui sont en moi. 16/20

  1. Coucou mademoiselle,

    Très belle ode à la liberté ! Quelle envolée. :p On sent que le sujet vibre littéralement en toi et ça transparaît à merveille au travers de ton texte. 😉 Une liberté que tu veux contagieuse et j’espère que ça sera le cas pour toutes et tous. 😉

    Gros bisous

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s